LA JEUNE GARDE DE TROYES

Le tennis de table pour toutes et tous !
LOGOoffJGT
JEUNE GARDE DE TROYES

"A la garde !" auraient crié les mousquetaires !

"A la garde !" auraient crié les mousquetaires !
C'était le grand suspens de cette journée : après l'hémorragie de départs de l'été, notre équipe 1 allait-elle être capable de rebondir et de conserver son rang en GE3 ? On a la réponse et une réponse à plusieurs échelles, individuelle (il n'y avait qu'à voir l'engagement de Francine dans ses matches), collective (avec un club mobilisé autour de ce match) et régionale, pour signifier que la vieille JGT entend garder son rang et sa dynamique dans le paysage pongiste.
 
Alors, l'équipe 1 d'abord ! Elle rendait environ 600 points à son adversaire du jour, Eurville, son concurent direct au maintien, et donc le favori légitime de ce match. Et quel match ! D'entrée, les deux premiers simples allaient à la belle : Francine s'inclinait à -10 et Stéphane inversait le résultat à +12. Le ton était donné de ce mano a mano : ce serait un rude combat. les Verts ont multiplié les perf : Francine a fait tomber un 1150, Louis s'est offert un 1020, puis un 1120 et le double avec Stéphane. Didier a tenu son rang, comme toujours, toujours là depuis des années, discret et solidement attaché à la JGT, avec deux points et une perf à 1120. Et puis Stéphane ! Il a apporté une étincelle de bonne humeur à la salle, mais aussi son expérience et son talent. La JGT était menée 5 - 6 et elle a grapillé pour égaliser et passer devant. Et Stéphane s'est donc arraché pour s'imposer de justesse à la belle du dernier simple. La JGT ne voulait pas laisser sa place en G3, et tous ceux qui ont vu le match, notamment J Charvot venu en voisin, s'en sont rendus compte. La JGT est bien en GE3 en attendant la montée de ses gamins.
L'équipe 2 jouait une finale contre les voisins dryats, qui ont réservé une surprise en sortant une pointure pour faire le cours déplacement, avec un joueur de haut niveau régional mais pas reclassé à sa valeur (bof ... bof ...). La JGT a encaissé un 1 - 13 sans contestation possible car seuls 5 matches ont dépassé les trois sets ... Sévère pour une équipe a fait une très belle phase. Jérôme a marqué le seul point de la matinée avant de faire une pause de santé à la reprise. On retrouvera donc cette équipe en GE4 au retour des fêtes, avec des ambitions certaines.
Saint-André était aussi le visiteur de l'équipe 3, les coéquipiers de P Brangbour venant défier le très performant duo Maxime - David ... et le duo a fait la différence, une nouvelle fois, avec un sans-faute en simples. Mais cela n'a pas été facile dans ce drôle de match en trois temps : la JGT a écrasé l'acte I pour mener 6 - 1 ; les Dryats ont réagi en force et sont revenus à 6 - 6 (avec deux défaites à -10 à la belle) ; les Verts ont finalement retrouvé le fil pour conclure sans trembler les deux derniers simples ... ouf ! Cette équipe finit donc seconde de sa poule et sera une candidate sérieuse à la montée en phase 2, notamment avec Maxime, qui est la plus forte progression de la JGT en phase 1, avec encore une perf à 830 ce samedi.
La JGT 4 a elle fait la symétrie de l'équipe 2 avec une victoire 13 - 1 contre ... Saint-André bien sûr ! Seul Hugues Bercher a profité d'un Gaël pas assez détendu pour marquer un point heureux. Dans les autres matches, on sent la patte de Thierry sur son équipe : on ne laisse que des miettes (il n'y a pas eu photo dans les matches), avec beaucoup de sérieux dans le plaisir de jouer et le refus de la défaite. L'équipe termine donc seconde, à égalité avec Saint-Dizier, et là encore, on visera mieux en phase 2.
La JGT 5 aura moins d'ambition, quoique ... : après tout, la progression du duo Louis-Joseph pourrait aussi se traduire par une deuxième montée consécutive, sait-on jamais ! En attendant, les protégés de Paul avait le bel ouvrage à clore et ils n'ont pas dérogé en laissant des miettes à leurs advsersaires du jour, les Romillons, seule Amélie Dervin résistant bien aux assauts verts ... Au final, la JGT n'a laissé que 3 sets en 10 matches, et a amélioré sa moyenne avec seulement 2,5 points par rencontre perdus dans cette phase. La montée est donc légitime !
Enfin, la JGT 6 a clos sa phase avec une jolie victoire contre Brienne 2 de Laurent Delestrade. Dans cette poule largement dominée par les Romillons de T Roblin, la JGT est encore seconde après cette victoire de justesse, obtenue grâce à Alexandre qui a scoré 4 fois, alors que Jérémy a été malheureux dans plusieurs matches. La victoire 8 - 6 offre donc une place très honorable.
 
Voilà, c'est fini pour cette renaissance du championnat de ping.
On savait que la JGT avait mieux supporté le COVID que d'autres clubs (ses pertes principales ne sont pas liées à l'épidémie). Elle avait aussi très vite réenclenché une belle dynamique estivale avec Francine, Claudie, Paul ... La reprise avait vu arriver beaucoup de jeunes qui ont très vite montré d'excellentes dispositions et surtout un bel état d'esprit. Le Tour 2 du Critérium a montré la capacité du club à tenir ses engagements. Il restait cependant à retourner à la table, avec les forces actuelles (et donc les faiblesses aussi) ... et on a donc vu ce qui ne relève pas du miracle mais d'une culture profondément ancrée et qui est l'ADN du club : un engagement de chacun, une volonté de participer activement et de faire le mieux possible, une solidarité forte au sein des équipes, avec une belle mixité adultes-enfants dans laquelle les adultes tracent un beau chemin à des gamins qui voient bien tout l'intérêt qu'il y a à cette mixité bienveillante.
L'Assemblée générale avait donné une belle image du club, la phase qui s'achève le confirme. Nous allons bien, avec nos moyens et nos valeurs, sans rien avoir perdu de ce qui fait que certains partent mais que beaucoup finissent par revenir, parce que finalement, le niveau de compétition n'est pas le plus important quand on a envie de faire société. La porte est toujours ouverte à la JGT pour tous ceux qui ont envie de partager nos envies collectives.
La Jeune Garde a remplacé l'épée des mousquetaires par une raquette, mais le ''tous pour un !'' a encore tout son sens.
eric cazaubon a dit il y a plus d'un an
Vous pouvez ici écrire votre commentaire. On vous demande de vous identifier et de donner une adresse mél qui n'est visible que de l'administrateur. Vous pouvez ensuite écrire un commentaire sur la journée de championnat
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer

UN ACTE POUR PRESQUE RIEN ?

UN ACTE POUR PRESQUE RIEN ?
Si on regarde la situation de nos équipes au soir de cette journée 4, on pourrait se dire que cette journée n'a pas changé grand-chose. Mais si on prend en compte aussi les résultats des autres équipes avec lesquelles la JGT challengent, il nous semble possible d'être optimistes.
L'équipe 1 se rendait aux limites de l'ancienne Champagne pour y affronter Ancerville 5 ... tout est dit dans le numéro de l'équipe : gros club, gros réservoir ... gros score ? Non !  Avec une défaite 5 - 9, sans Louis, la JGT a fait plus que défendre chèrement ses couleurs. Francine a réussi à scorer deux fois, dont une perf à 11, avant de prendre le double avec Didier. Ce dernier a aussi fait une perf à 11 et Jérôme, qui remplaçait Louis, a fait aussi sa perf à 8. Autrement dit 4 perf pour 5 points et un match qui laisse entrevoir que les Verts, qui joueront une véritable finale à domicile contre Eurville, ont montré qu'ils seront au rendez-vous pour se sauver lors de la journée 5.
L'équipe 2 s'est elle aussi offert une finale pour la dernière journée, mais pour monter, après une 4eme victoire conquise avec autorité dans la salle de Moussey : 12 - 2. Du net et sans bavure. Maintenu à ce niveau, Kévin a parfaitement justifié la confiance grandissante qui lui est faite, avec un nouveau sans-faute dont une perf à 350 points contre F Martens. Christophe a fait de même avec 3,5. Par contre Cédric et Patrick ont mis plus de temps à se mettre en mouvement et ont cédé leur premier simple, sans conséquence donc. L'équipe reste en tête et affrontera une belle équipe de Saint-André, assurément favorite, mais on peut sans aucune hésitation supposer que la motivation des Verts sera au rendez-vous pour cette belle affiche !
La JGT3 avait ouvert la voie sur le même score dés vendredi soir, en dominant nettement les Simates de Marc Cotel, le meilleur visiteur, auteur d'un 2,5. Les 11 points ont été inscrits par l'inéviatble Maxime qui surfe sur sa qualification aux individuels, David, lui aussi auteur d'un sans-faute, et le duo Thierry-Cyril. Dans cette poule, Brienne ne sera sûrement pas repris mais il y a une deuxième place à aller chercher contre les Dryats, et cela ne se refuse pas pour préparer une phase 2 qui s'annonce prometteuse.
La JGT4 a elle perdu toute chance de jouer les trouble-fête pour finir la phase. La faute à Saint-Dizier et sa grosse armada (un 9 et un 10) qui n'a laissé aucune chance aux coéquipiers de Thierry, seul scoreur du déplacement pour les visiteurs. Ce résultat (1 - 13) n'est pas une grosse déception car on savait que ce serait difficile, et certains matches ont été malgré tout très accrochés. Il reste à cette équipe, qui affrontera elle aussi Saint-André, à se remobiliser pour aller chercher une deuxième place qui serait déjà une belle satisfaction.
L'équipe 6 étant au repos, on finira avec l'équipe 5 qui nous offre ce soir la cerise sur notre gâteau de Journée 4. Les minots de Paul ont confirmé qu'ils avaient les dents longues et Louis montre match après match qu'il est la tête de gondole de l'équipe, celui qui fait la différence. Contre Bar 3, il a offert le point de la victoire 6 - 4 en battant dans le dernier simple JM Garnon, un joueur qui lui rendait 250 points, une solide expérience et une grosse combativité. Pas assez pour impressionner le très calme Louis qui n'a pas tremblé et offert une belle récompense aux copains, Paul et Joseph, lui aussi très performant. Cette équipe devrait logiquement disposer de Romilly pour le dernier match et accompagner ainsi la progression des deux jeunes.
 
Ainsi, à la veille de la dernière journée, on peut dresser le tableau suivant : notre équipe 1 est la seule en danger, sans surprise il est vrai tant le travail de reconstruction était entier, mais elle peut s'en sortir. Les équipes 2 et 5 peuvent accéder à l'échelon supérieur en cas de résultat positif. Les équipes 3, 4 et 6 auront une journée a priori tranquille mais chercheront à finir sur une bonne note. Tout le monde a deux semaines pour se préparer : tous à la salle !!
 
 
 

Principe de réalité ...

Principe de réalité ...
Cette troisième levée de la phase a montré les limites actuelles de la JGT, un peu juste qualitativement pour notre meilleure équipe et un peu juste quantitativement pour d'autres, chaque absence coûtant cher. Pour autant, même si certains résultats sont négatifs, on a vu autour des tables de jolies performances et des joueurs combatifs et irréprochables dans leurs efforts.
 
L'inquiétude initiale tenait à l'Equipe 1, repartant sur des bases entièrement nouvelles et manquant d'un gros leader capable d'assurer régulièrement un capital de points à même de sécuriser l'équipe. On le savait, on en a la confirmation depuis deux journées, avec des adversaires de meilleur calibre et des compositions plus adaptées au GE3. C'est ainsi qu'Arcis, homogène à défaut d'avoir un gros classement, a tissé la toile dans laquelle la JGT a fini par sombrer malgré de gros efforts de ses joueurs, notamment Cédric venu remplacer Francine. La JGT est tombée 4 - 10. Si certains matches ont été à sens unique, d'autres sont allés au bout des 5 sets, et Louis s'est particulièrement distingué en accrochant à son tableau de chasse M Brodart et surtout T Viarnaud, tout en prenant deux sets à H Descharmes. Jolie matinée ! Maintenant, il faut surtout préparer au mieux la réception d'Eurville qui sera décisive pour grapiller une place au classement, et la meilleure manière de le faire est d'aller faire une bonne rencontre à Ancerville.
 
Bien que largement remaniée, la JGT 2 a dominé nettement Bar 2 (10 - 4). Une belle performance face à une équipe elle aussi diminuée et qui permet de conserver la tête de la poule avant deux gros matches contre Moussey d'abord puis des Dryats sûrement favoris pour la montée avec leurs grosses recrues estivales. En attendant de penser le futur, savourons déjà les belles perf des Verts, en particulier des deux leaders de l'équpe, Jérôme et Guy, auteurs d'un sans-faute en simples (mais battus en double !) et donc assurance tout-risque de l'équipe. Mais la famille Bento, promue en équipe 2, a aussi apporté sa pierre à l'édifice, avec notamment de jolies perf de Kévin contre B Debrié puis contre F Lochey, un point de David et surtout une grosse victoire en double.
 
L'équipe 3, trop remaniée, n'a pas réussi à faire front contre les solides Briennois et la défaite 4 - 10 est somme toute logique, malgré la présence de Patrick. C'est Maxime qui a fait la moitié des points alors que notre président a perdu deux belles qui auraient donné une autre allure au score. L'équipe devrait vite repartir du bon pied en se déplaçant ches les Simates pour un match qui devrait être équilibré.
 
Dans cette journé compliquée, l'équipe 4 reste solidement attachée à sa première place alors que le match contre les Patrocliens pouvaitlconstituer un obstacle de taille... Mais le 11 - 3 final ne laisse guère de doute sur la motivation des coéquipiers de Thierry et sur leur envie de regarder vers le haut. Santiago et Aloys ont donné le ton en gagnant tous leurs simples, le capitaine a suivi la jeunesse et seul Gaël est resté en dedans ce samedi, en simple au moins car en double, il a accompagné le mouvement pour offrir deux points de plus. C'est une belle victoire qui donne une petite avance à l'équipe avant le déplacement à Saint-Dizier contre une équipe qui s'appuiera sur un 11... Stop ou encore pour nos Verts ?
 
Enfin, en GE7, nos deux équpes ont connu des fortunes contraires, face à des advsersaires il est vrai armés de façon très différente.
On craignait la venue du RS10 contre l'équipe 6 et les craintes se sont avérées fondées : la défaite 4 - 6 est venue crucifier les nôtres en fin de partie avec trois points sur les 4 derniers matches pour les Romillons, menés par un Tony Roblin au-dessus du lot. Pour autant, Didier est ses partenaires ont bien résisté, avec encore une jolie perf d'Alexandre contre F Siliphayboune, un bon point de Jérémy et ce même Didier qui a pris un set à Tony. L'équipe sera au repos lors de la journée 4 et finira contre Brienne 2, normalement sur un bonne note.
L'équipe 5 poursuit quand elle sa marche en avant, menée par ses minots, avec un Louis impérial qui a entraîné dans son sillon Paul et Jospeh, pour ne laisser que deux points au TOS ( encore une fois ...), avec un 8 - 2 sans ambiguité. Avec Louis, l'équipe a une sécurité certaine dans ses performances, mais il faudra jouer serré contre  Bar 3, un advsersaire à ne pas sous-estimer.
 
Avant d'attaquer le sprint final de cette mini-phase, nos équipes sont dans des situations confortables, sauf l'Equipe 1. Cela doit mettre en appétit les jeunes qui pourraient pour beaucoup d'entre eux se voir offrir une seconde phase apte à leur permettre de progresser encore. Mais pour cela, il reste deux gros matches à livrer !
 
 
 

JOURNEE 2 : PRESQUE PARFAIT !

JOURNEE 2 : PRESQUE PARFAIT !
La JGT se devait dans sa salle, plus d'un an après les derniers matches à domicile de confirmer qu'elle était prête et que les efforts consentis par les joueurs depuis juin allaient lui permettre de poursuivre son début prometteur.
 
Sauf que Chancenay se dressait sur son chemin, face à deux de nos équipes.... et Chancenay, cela reste du lourd dans le ping régional. Il n'y a pas eu de miracle pour l'Equipe 1 contre les coéquipiers de David Demoustier, et on peut penser que l'absence de Didier, même si elle aurait peut-être permis d'alléger un peu l'addition, n'aurait pas changé le sort de la rencontre tant l'écart sur le papier était grand et l'espoir bien mince. Le 1 - 13 est sûrement sévère et jamais facile à digérer, mais la feuille de match montre que l'écart était vraiment trop important. On notera quand même que Stéphane a fait une perf à 1000 pour finir positivement la rencontre. Place à Arcis maintenant, qui a ressorti avec succès les raquettes et présentera une équipe homogène vers 11-12. Pas facile non plus !
L'autre équipe de Chancenay a grandement facilité la tâche de la JGT qui aurait visiblement eu du mal à armes égales, mais les 4 points liés à un joueur absent et les 4 victoires obtenues à la table par Santiago, Thierry (deux fois) et Gaël ont suffi au bonheur de la JGT4 qui s'impose sur le fil 8 - 6. Les Verts ont dû faire face à une belles résistance et il a fallu batailler malgré l'avantage initial. Mais l'essentiel est acquis avant un match qui peut être compliqué contre Saint-Parres dont l'effectif est certes appauvri mais encore très consistant pour ce niveau.
 
L'équipe 2 recevait le CAP 2, une équipe dont on pouvait supposer que les Verts ne feraient qu'une bouchée : le score de 14 - 0 confirme la pronostic, même si quelques matches ont été accrochés, notamment par le prometteur Y Boussouf. L'équipe 2 est bien en place et aura lors de la journée 3 un adversaire plus à sa mesure avec Bar 2 qui ailgnait ce week-end Tristan Turk aux côtés de son père et d'A Senelet. De quoi se tester sérieusement cette fois !
L'équipe 3 a elle aussi poursuivi son chemin victorieux en venant à bout du TOS 6, sur un score là aussi onfortable avec un 11 - 3. David et ses camarades ont parfaitement maîtrisé la situation, même si Cyrille a paru un peu en retrait dans son jeu. L'équipe a notamment infligé un 6 - 0 sur les derniers matches, signe de sa solidité. On notera que Maxime s'épanouit dans cette équipe avec de bonnes performances depuis la reprise. Place maintenant à Brienne qui reste fidèle à ses forces avec le trio Delestrade - Eber - Lesecq ... Un bon test !
 
L'quipe 5 a concédé le nul dans sa salle contre Moussey 5. Paul et ses titis, Louis et Joseph, n'ont pas réussi à convertir un sixième point dans ce match accroché et il a même fallu beaucoup de maîtrise chez Louis pour prendre le dernier point et contrer les performances d'E Camus auteur d'un sans-faute. La prochaine journée verra la venue du TOS 8 dans un duel au sommet...
L'équipe 6 ferme ici la page de la journée 2 avec une victoire, contre le TOS 7, sur le score de 6 - 4, soit la quatrième victoire en quatre matches contre le grand frère troyen en cette phase, un résultat qui mérite d'être relevé. Pour obtenir cette courte victoire, il a fallu qu'Alexandre s'impose dans ses 4 parties (dont le double avec Julien) et que ce même Julien et Frédérix aille chercher un point chacun. Cette victoire est précieuse avant d'affronter l'ogre de la poule, le RS10 mené par T Roblin, classé 10.
 
Avant la journée 3, nos équipes ont consolidé leur situation et se verront offrir la possibilité de viser la montée ou au minimum d'assurer un maintien confortable.
 

Journée 1 : Comme si de rien n'était

Journée 1 : Comme si de rien n'était
L'an dernier, à pareille époque, la JGT marchait sur l'eau avec des performances top niveau et des ambitions fortes. Et puis ... il y a eu la crise externe que constitue la COVID et un zest de crise interne menée par des personnes qui entendaient changer la nature profonde de ce club aux valeurs et à l'identité fortes. La JGT est toujours là, droite dans ses convictions mais toujours avec son envie d'innover et de créer du lien social. D'autres sont partis, pour leurs études, par perte des habitudes, ou parce que leur place n'était peut-être pas là. Le club est ainsi passé de 9 à 6 équipes, un retour en arrière de presque 10 ans, momentané à n'en pas douter parce que les fondamentaux sont toujours forts. On se demandait comment le club allait retrouver la compétition après avoir perdu ses 10 meilleurs classements. Et bien on le sait : à son modeste niveau, le club a fait un grand chelem avec 6 victoires en 6 matches, preuve q'il en est que la vieille JGT sait résister au virus et aux crises, grâce à sa culture à et ses plus fidèles membres. Une journée ne fait pas une phase ni une saison, mais ce soir, la JGT et ses dirigeants peuvent être fiers d'être là où ils en sont grâce à l'engagement de chacun. 
Les équipes 1 et 2 sont en complète reconstruction, avec des fidèles parmi les fidèles (Francine, Didier, Cédric, Jérôme ...), des petits jeunes qui montent (Louis), des revenants (Guy) et des petits nouveaux à la culture JGT (Stéphane ou Christophe). De quoi faire un bel amalgame avant d'aller relever le défi du TOS au COSEC des Terrasses ... Et ça a marché !
L'équipe 1 a  dominé 9 - 5 une équipe du TOS qui comptait deux joueurs expérimentés avec M Dubreuil et JL Moreira. Mais Stéphane Chartier pour son premier match et Didier ont fait un sans-faute qui a rassuré l'équipe. Francine et Louis, pour une première à ce niveau, ont pris un simple et la JGT a pris un double aussi. De bon augure dans une poule où le prochain adversaire, fait figure d'épouvantail intouchable (ça joue 16 notamment) mais où les autres équipes sont plus proches de la nôtre en points. On notera le forfait d'entrée d'Arcis ... 
L'équipe 2 a gagné par la plus petite des marges mais là aussi, c'est un joli coup contre le TOS 5 (8-6). La feuille n'étant pas saisie le lundi soir, il n'est pas encore possible d'en dire plus. La venue du CAP2 pourrait être déjà l'occasion de sceller le maintien dans cette poule où Saint-André devrait être ambitieux.
 
L'équipe 3  de la JGT n'a pas eu le plaisir de batailler mais là victoire est tout de même là avec le forfait d'Aix 1 pour raisons de santé. On attendra la venue du TOS6 pour situer le niveau relatif de l'équipe dans une poule avec des valeurs sûres comme Saint-Mesmin et ses joueurs aussi fidèles qu'expérimentés et une belle équipe de Saint-André renforcée par l'excellent Gilles Rampon. 
L'équipe 4 a fait un joli coup en allant nettement dominé Aix 2 de Judith Cok. Si cette dernière a résisté dans ses simples, les autres matches ont nettement tourné à l'avantage de Thierry, Santiago, Gaël et Aloÿs. Cette équipe de combattants solidaires et en progrès pourrait jouer une belle partition dans cette poule, avec un premier obstacle de taille en la personne de Chancenay qui a dominé Saint-Parres dans ce qui pouvait être le duel au sommet de la poule. 
L'équipe 5 a de solides arguments avec Louis Raveneau et surtout Alexandre, un petit nouveau talentueux ! La Chapelle, bien que plus consistante, en a fait les frais d'entrée avec une victoire des Verts 8-2. Cette équipe a montré de jolies choses et la venue de Moussey 5 pourrait être une occasion de confirmer des ambitions raisonnables. 
Enfin, Patrick a accompagné, porté et stimulé l'équipe 6. Si notre président a montré l'exemple raquette en mains contre des Arcisiens entre jeunesse et expérience, il a aussi permis à Frédéric et Jérémy de jouer en confiance et avec conviction, un engagement qui a offert à chacun un simple. Le double avec Frédéric et Patrick a permis de faire une courte différence et de ramener une jolie victoire 6-4. De bon augure avant de jouer le TOS à la maison. 
 
La prochaine journée sera celle du retour à la salle,  avec un rendez-vous photos pour toutes les équipes. Tenue du club obligatoire et sourire de circonstance !  Facile : les Verts voient la vie en rose !