LA JEUNE GARDE DE TROYES


Le tennis de table pour toutes et tous !

La moyenne, en progrès donc !

C'est en effet la première bonne nouvelle de la troisième journée de championnat : la JGT, même affaiblie, encore plus affaiblie d'ailleurs par l'absence de Bastien, a su trouver l'énergie pour redresser la tête et afficher un bilan un peu meilleur que prévu : 4 victoires pour autant de défaites et un nul.
 
Le nul est l'oeuvre de l'équipe 8, en déplacement au CAP. On aurait peut-être pu espérer un peu mieux mais le nul reste une bonne opération contre un club en plein renouveau grâce à sa formation. Paul et Maxence ont pris un point, la JGT a pris le double et c'est Marlonn qui a scoré deux fois pour ramener le nul. L'équipe se replace ainsi au classement avant de recevoir Brienne pour une victoire espérée. 
 
C'est aussi en GE 7 que l'on ira chercher une première victoire pour cette journée, et en plus la première victoire de la saison pour cette équipe qui permet à des adultes de faire leurs premiers pas en compétition. Donc, Didier et ses compagnons Frédéric et Nathan sont allés s'imposer à Aix sur le score de 7 à 3. C'est d'ailleurs Didier qui a porté l'équipe en réalisant un sans-faute. Il faudra maintenant confirmer (ou pas ! Ce ne serait pas grave) ce premier succès en allant jouer les jeunes dryats lors que la journée 4.
Les trois autres succès sont d'autant plus agréables à évoquer qu'ils n'étaient pas forcément attendus.
C'est d'abord le beau succès de l'équipe 7 contre le TOS, sur un score net, 9 - 5. Sur le papier, les Tosistes étaient un cran au-dessus mais l'équipe 7 de la JGT est l'équipe la plus stable, avec très peu de changements, une cohésion forte et bénéficie de la présence rassurante du duo Hugo-Alain pour encadrer les jeunes. Ce samedi, tous ont été bons en signant 5 perfs et en prenant les deux doubles. Ainsi, Louis fait 1, Joseph, Hugo et Alain 2 chacun. On notera en particulier la très belle perf d'Alain qui s'offre Guy Pouzieux, soit une perf à 780 contre un joueur particulièrement difficile à jouer et accrocheur. Il faut maintenant aller défier le RS10, sans trop savoir à l'avance à quoi s'attendre car la composition d'équipe tourne beaucoup ...???
Autre très jolie perf : l'équipe 5 de la famille Hilgers qui bat Moussey 4 sur la plus petite des marges, mais une marge suffisante pour prendre trois points. Là encore, la marche pouvait sembler un peu haute car les Mousséens alignaient Laurent, Jérémy et Joris mais tous semblent actuellement dans le dur et les Verts ont su en profiter en signant un 3 - 0 pour conclure un match où ils ont presque toujours été menés ! Bien sûr, Marie-Suzanne a une nouvelle fois montré le chemin : 3 victoires dont un perf à 800. Romain et René-Didier ont scoré deux fois et le point de Mathis a finalement fait la différence. Il faudra maintennant se préparer à accueillir un autre adversaire, Chaumont, capable d'aligner des joueurs à 1000 points, mais aussi très hétérogène. Un match qui signerait le maintien en cas de victoire pour une équipe promue en décembre !
Enfin, la dernière belle victoire est celle de l'équipe 3, largement remaniée depuis la phase 1 et à la peine. On ne donnait pas forcément cher de ses chances en accueillant les grognards d'Arcis avec à leur tête Yves Gallois et Ludovic Malbec. Mais le néo-jgiste Yann Deubel et ses compagnons de jeu ont fait parler la poudre : 5 perf à 8 et 9 (dont deux pour Yann et pour Patrick) pour une seule contre (Bertrand qui revenait de blessure) et deux doubles ont porté le score final à 11 - 3. Net ... mais quand même accroché à la table. L'équipe se replace dans sa poule avant d'aller à Moussey jouer la paire Thoyer-Blanc, autrement dit des joueurs très solides.
 
Les autres résultats semblent assez logiques mais si on peut trouver certaines défaites un peu sévères...
C'est le cas avec l'équipe 4 qui s'incline sèchement à Aix contre une équipe certes menée par Didier Rampon mais qui ne semblait pas imprenable ... Pourtant la défaite 4 - 10 ne souffre d'aucune contestation : les Verts sont passés à côté de leur match ... Donc, on passe à autre chose et on se concentre sur le match suivant pour effacer la frustration du jour : il faut aller au Mesnil/Oger ... Champagne en cas de victoire !
L'équipe 2 a elle bu la tasse et c'était de l'eau plate .. remarquez qu'avec la route du retour depuis Vittel, l'eau était conseillée de toute façon. Mais on peut aussi fêter les victoires en arrivant ... Le match s'annonçait assez équilibré même si les locaux étaient favoris. Ils ont confirmé leur supériorité en s'imposant 10 - 4, un score malgré tout sévère pour nos couleurs. Dans ce déplacement morose, on notera cependant que Louis a encore fait deux perfs à 900 et 1000. Le prochain match sera important : Saint-Parres reste un concurrent direct pour le maintien et il faudra ce matin-là avoir les idées claires !
Les Patrocliens ont d'ailleurs ouvert les hostilités en disposant de l'équipe 6 vendredi soir, sur le score 9 à 5. Il est vrai que les bleus bénéficiaient de la présence de Thierry Guillaume et Benoît Maujean, face à une équipe de la JGT un peu démobilisée par des circonstances extérieures au match. Santiago, Thierry, Kefeng et Maxime ont tous scoré mais cela n'a pas suffi. L'occasion de prendre une revanche arrive de l'Est avec la venue d'Eurville, mais ce ne sera pas simple ....
Enfin, l'équipe 1 jouait un match sans espoir contre une solide équipe ardennaise de Tagnon. Affaiblie une fois encore, l'équipe n'avait pas les armes pour lutter et s'incline 2 - 12 malgré une jolie résistance d'Arnaud qui fait un 11 et un 12. Il faut maintenant se préparer à affronter le CAP, à Villenauxe, en espérant un résultat positif.

La journée 4 est toujours un tournant. La JGT a 15 jours pour la préparer au mieux, en commençant par de bonnes performances en individuel le week-end prochain.

SANS APPEL ...

C'est ainsi qu'on pourrait résumer les résultats de la journée : deux victoires pour sept défaites, et des défaites souvent sèches, brûlantes. En même temps, il n'y avait pas grand-chose à faire dans des matches où la JGT rendait parfois plusieurs centaines de points à ses adversaires, comme face à Saint-André où les jeunes verts pesaient 800 points de moins que leurs expérimentés visteurs ...
Alors, litanie de défaites et petit rayon de soleil pour finir ...

Défaites de 1 à 5, non-stop ...
L'équipe 1 jouait une partie importante contre Arcis, une équipe à sa mesure. Le résultat est décevant, stigmate de la phase 1 à coup sûr où l'accumulation de défaites a entraîné perte de confiance et de savoir-faire pour tuer un match. Nicolas, Arnaud, Cédric et Bastien ont tous scoré, mais cela n'a pas suffi pour éviter la défaite 5 - 9. C'est encore Bastien qui a été le plus performant, avec deux victoires, pour un début de phase très prometteur de ce garçon qui jouait il y a six mois en GE5 et qui cumule maintenant les perfs à plus de 1000. Il faudra espérer faire un bon résultat au CAP, mais ce sera difficile : les joueurs d'Alain Guillemin ont le moral au beau fixe et les ''vieux'' sont poussés par de jeunes pousses talentueuses et sans limites. Danger assuré !
L'équipe 2 avait fait un bon coup à Commercy et s'attendait à un match difficile contre Neuves Maisons. Les Lorrains ne sont pas venus faire les soldes : ils dominaient la JGTde 1200 points sur la feuille et ont confirmé sur la table avec un 2 - 12 logique. On notera cependant que Didier et surtout Louis, dans la continuité de ses bons matches à Bazeilles, ont dominé un 1250. La défaite est cruelle mais ce n'est pas là que la JGT obtiendra le maintien, ni à Vittel sûrement. Il faut donc profiter de ces matches pour travailler et progresser en attendant les équipes moins fortes.
L'équipe 3 était décimée, avec le seul Nicolas de l'excellente phase 1 : c'était trop pour affronter les Delpas et autre John Lor de Saint-André. Les Verts encaissent un 4 - 10 sans déception, avec des points marqués par Nicolas et Jérôme qui a quand même fait une petite perf. Pour Aloÿs et Maxime, la marche de la GE4 est encore bien trop haute, mais ils auront mesuré le chemin à parcourir.
Plus étonnant sur le papier, l'équipe 4 a, elle, été balayée par le TOS, sans grand nom ni beaucoup de points, mais avec le savoir-faire des jeunes de Christophe Do. Seul Patrick a pris le premier simple, avant que l'équipe ne subisse treize défaites consécutives ... Aix se profile à l'horizon, pour se refaire un moral en espérant avoir évacué cette défaite contre de talentueux gamins.
L'équipe 5 est tombé sur un gros morceau à Saint-Parres : Meilliez, Guillaume et Mico ... des joueurs expérimentés face à nos minots et une défaite 3 - 11 à la clé. Les Verts ont quand même battu trois fois Bernard Meilliez, soit autant de perf pour Enzo, Mathis et Pascal. Le prochain adversaire sera Moussey, et ce sera sûrement tout aussi difficile ...
Pour en finir avec les défaites, sautons en GE7 avec deux défaites là encore. D'abord à Bar-sur-Seine, où Paul, Jean-Pierre et Marlonn n'ont pas réussi à peser bien lourd contre les jeunes Barséquanais ... 1 - 9 ... qui semble bien sévère. Et le CAP arrive ...
En 9, pas mieux même si le score est un peu moins sévère avec un 3 - 7 qui a offert une victoire à chacun ... Aix sera peut-être plus facile à jouer ???
 
Finissons donc par les victoires... à petites bouchées car elles sont rares.
Alors régalons-nous avec l'équipe 7 victorieuse d'Aix, une équipe très féminine. Hugo, comme toujours a joué la locomotive, Alain et Joseph ont l'habitude de suivre et René-Didier a participé à la fête. Au final, une victoire 9 - 5, seul le prometteur Cillian Degardin résistant fermement, et de la confiance engrangée avant le TOS.
Enfin, le dessert avec notre reine-pâtissière : Marie-Suzanne avait fait une bombe pour le déplacement à Moussey ! Boom et 9 - 5. Et comme elle a le sens du partage : deux points chacun pour Louis, Thierry et Santiago, sans compter elle-même et un double. Christophe Barroy rêvait sûrement d'un café plus gourmand pour les rouges et noirs... !
 
Tout cela nous laisse avec le goût amer des week-ends pas enchantés. Le championnat fait une pause d'un mois, le temps de retrouver un effectif et des batteries bien chargées pour le second assaut de la phase. Allez allez !!!

LE TEMPS DES VOEUX ...

... mais déjà le temps des actes. C'est reparti. On sait que ce sera encore difficile, qu'il faudra sûrement batailler pour certaines équipes, mais qu'il faut aussi savoir être optimiste et croire dans le potentiel de nos joueurs et leur envie collective de défendre nos couleurs.
Un exemple ? L'équipe 5 recevait Brienne, un adversaire toujours coriace à ce niveau. Au bout d'un 0 - 5 cinglant, bien des équipes auraient renoncé et baissé la tête. Et bien, les Verts, menés par Mathis et Romain, ont relevé cette tête et livré une superbe bataille pour infliger un 4 - 0 à leurs adversaires et se relancer. Dans la dernière série de simples, ils signent un 3 - 1 qui leur offre le point du nul, une victoire en fait dans les têtes : ''on peut le faire''. Pour arriver à ce beau résultat, il a fallu des perf : Romain contre S Hénault, Mathis contre JL Delestrade et Marie-Suzanne contre S Eber. Des jolis coups, sûrement un grand plaisir d'avoir livré bataille tous ensemble.
Parmi les autres performances notables du week-end, il faut souligner que d'entrée l'équipe 2 a montré un beau visage dans son déplacement à Commercy, avec une victoire sur le fil 8 - 6. Didier a donné le ton en battant le meilleur joueur local, une perf qui s'est avérée décisive au final. Ensuite, tous ont scoré : Bastien et Batiste deux fois, Louis une fois, Didier une autre fois et un double a offert le grand Huit. Un bon début, qu'il faut bonifier dés la journée 2 contre Saint-Parres, laminé à Neuves-Maisons. Une victoire assurerait quasiment le maintien.
Un autre joli coup a été réalisé par les coéquipiers de Jérôme à Sait-Mesmin 4. Face à une équipe qui à l'habitude de jouer ensemble, la JGT new look, avec ces trois petits nouveaux a bien tenu la table et s'impose 8 - 6. Si Thierry a souffert, Fabrice et Jérôme font deux et surtout Kévin, monté d'un cran, fait tout simplement 3 et deux perf contre L Dos Santos et surtout M Boivin. Le double a permis d'atteindre les 8 et de bien débuter avant la réception d'une belle équipe tosiste.
L'équipe 6 n'a pas gagné mais comme la 5, elle décroche un bon nul contre les jeunes bayellois et leur mentor Fred Erard. Si ce dernier a été intouchable, les Verts ont par contre scoré 7 fois contre ses coéquipiers, avec deux victoires pour Santiago, Thierry (qui progresse de match en match et qui n'aime pas du tout perdre !) et Pascal, et un double en prime. L'équipe ira à Moussey pour mesurer ses progrès.
Les coéquipiers de Paul ferment le tableau des victoires avec une promenade 9 - 1 contre la Chapelle, dont les sans-fautes de Jean-Pierre et Maxence. Le voyage à Bar sera un poil plus relevé mais Maxence est devenu régulier et performant, alors ... ?
 
Pour nos autres équipes, ce fut plus difficile, souvent du fait des Romillons d'ailleurs.
Cela a été le cas avec l'équipe 1, encore chamboulée et qui accueillait cette fois-ci Francine et Paul, de retour d'études, mais qui a perdu Lin... Face à eux s'est dressé l'ensemble constitué de P Girard et de ses minots à la croissance fulgurante, le trio Dervin - Huguier - Girard... Le score est sévère, 10 - 4, mais le match a été très accroché et a duré plus de 4 heures. Les Verts ont cependant peu scoré : un double, Arnaud une fois et Nicolas deux fois. Bref, ça commence mal, et il faudra réagir dés le prochain match contre Arcis pour ne pas subir les événements.
L'équipe 3 est elle aussi tombée en terres romillonnes, en faisant à peine mieux : défaite 5 - 9. Il est vrai que Patrice Duclovel constituait un obstacle peu contournable et que ses copains sont des joueurs plus qu'expérimentés. Patrick en a quand même profité pour dominer pour la première fois JC Normand, et les copains ont tous pris un autre simple et un double. C'est une petite déception malgré tout, qu'il faudra balayer contre Saint-André.
A Arcis, l'équipe 7 a subi la loi d'une équipe plus solide et s'incline elle aussi 5 - 9. Malgré tout, plusieurs jolies perf ont été faites par les jeunes : Aloÿs s'offre Régis Huguier et surtout Louis Raveneau fait deux perf à plus de 600 aussi. On peut espérer que la victoire revienne en accueillant Aix.
Enfin, Romilly a aussi défait la JGT en GE7, sèchement cette fois puisque seul Didier a scoré une fois pour un 1 - 9 sans appel. Et c'est le TOS qui se présentera à la journée 2 ...
 
Dans cette journée 1 tournée vers les déplacements, la JGT a voyagé sans grande surprise, avec toutefois une jolie victoire en Meuse. La prochaine journée verra beaucoup d'équipes recevoir, un avantage dont il faudra tirer profit.