LA JEUNE GARDE DE TROYES

Le tennis de table pour toutes et tous !
LOGOoffJGT
JEUNE GARDE DE TROYES

Fin de (difficile) saison

Fin de (difficile) saison
Oh ! Bien sûr, on ne peut pas toujours généraliser et si l'on regarde de plus près, on verra de nombreux éléments à ranger dans la colonne des plus, mais il y a quand même quelques moins notables dans cette phase 2.  On prendra le temps de revenir sur un bilan plus large de la saison, aussi contentons-nous en ce dernier jour du championnat, de relater les faits saillants de la journée.
 
Commençons par le meilleur : l'équipe 4 termine la phase invaincue et première de sa poule de GE5, un résultat un peu inespéré au départ mais qui vient récompenser l'équipe la plus régulière de la phase. Cette fois, c'est le RS10 de Patrice Girard qui a succombé 10 - 4 (les 4 points de Girard) contre les Verts. Chacun a comme toujours apporté sa pierre à l'édifice victorieux, avec cette fois une mention spéciale pour Gaël qui finit par un sans-faute et pour Jérôme qui renouait dans cette équipe à la compétition, après une phase d'inactivité forcée. Comme toujours les deux Thierry ont asuré le tempo de cette équipe, avec une vraie exemplarité et un état d'esprit toujours positif. Il manquait Santiago mais nous n'oublions pas sa contribution à ce bel ouvrage.
Dans la même poule de GE5, l'équipe de Paul, promue à ce niveau, a pu compter sur la qualité d'Alexandre pour épauler Paul et ses jeunes. Mais depuis deux journées, même sans lui, l'équipe a gardé sa ligne pour asseoir tranquillement une place en milieu de tableau, sans jamais avoir tremblé pour le maintien. L'équipe finit par un bon nul contre Aix, emmené par Louis Raveneau devenu au fil des matches une valeur sûre qui montre qu'il est prêt à passer au niveau supérieur la saison prochaine. Cette fois, il a assuré ses 3 simples en faisant une perf à 720. Les copains ont plutôt bien manoeuvré eux aussi avec des points pris par Marlonn, Joseph et Paul. Bref, du bon travail collectif pour une équipe en progrès constant.
 
Autre bonne nouvelle de la journée, la victoire en GE4 de l'équpe 2, enfin alignée avec un effectif adapté à cette poule et qui revient à son niveau, même si trop tard pour se sauver. Fains-les-Sources aura ainsi rendu les armes dans sa salle, 6 - 8, en particulier sous les assauts Patrick qui fait 3 dont une perf. Les copains ont aussi pris des points avec Guy, Aloys et Yann qui apporte beaucoup à cette équipe pour son retour. Pourtant, après un début très solide et un 6 - 2, l'équipe a dû batailler  jusqu'au dernier simple pour conserver son avantage initial.
Au même niveau, on est pour l'heure déçus de l'issue pour l'équipe 3, promue en décembre et qui devra attendre un éventuel repêchage pour se maintenir. On aurait pu espérer un résultat positif contre Arcis 2, mais le club du nord du département est venu avec une équipe jouant autour de 9, très expérimentée (Gallois, Idoux ...) et qui a imposé sa maîtrise (4 - 10). Pourtant le match aurait pu basculer autrement puisque 7 matches sont allés à la belle, dont 4 perdues par le JGT au terme de combats acharnés. Dommage ! On notera cependant quelques bonnes perfs avec les victoires des Bento père et fils contre L Malbec et celle de Maxime contre M Idoux, et ses 200 points de plus. Un joli bouquet final.
 
Les autres résultats du week-end ont confirmé des tendances de fond.
L'équipe 6, souvent laboratoire des débutants, a souffert à la Chapelle, avec une fanny malgré les efforts de Valantyn et Maxance notamment. Le club banlieusard signe une belle victoire alors qu'il ne sait pas que de quoi sera fait son avenir en septembre...
Enfin, notre équipe 1 a rendu les armes avec honneur (5 - 9) contre les voisins dryats menés par P Silvério et C Berlot, accompagnés de B Delpas et de notre ami Arnaud. Une grosse armada lancée avec réussite dans une opération sauvetage ... Les Verts ont bien lutté, s'offrant donc quelques jolies victoires, notamment les doubles et une victoire de Louis sur Arnaud, et un beau simple de Stéphane qui a remonté deux sets contre Delpas. On notera aussi dans ce match les grosses parties de Minghan qui a accroché C Berlot avant de casser sa raquette et d'être dépanné par la solidarité des copains qui ont refait une raquette pour lui permettre de finir la rencontre. L'équipe tombe donc en GE4, mais on sait déjà qu'elle sera ambitieuse à la rentrée.
 
C'est donc fini, la première saison qui va à son terme depuis mai 2019, un exploit en soi !

Une fin de saison douloureuse

Une fin de saison douloureuse
A la veille lointaine de la dernière journée (une bizarrerie calendaire qu'il aurait peut-être fallu anticiper ?), le sort de la plupart de nos équipes est jeté. Autant la phase 1 avait été réussie au-delà de nos espoirs de l'automne, autant celle-ci s'avère un chemin de croix si l'on veut bien me prêter l'expression en cette veille de Pâques ...
Les difficultés s'amoncellent en effet dans le ciel vert et noir, et même l'accès aux résultats est devenu presque impossible le dimanche soir très tard, avec plusieurs de nos équipes dont nous ne pourrons parler en détails faute d'informations saisies par les clubs.
 
Commençons par les crucifiés du jour. Nos équipes 1 et 2 vont descendre, c'est maintenant acquis. Pour l'équipe 1, venir défier l'ASPTT sur ses terres, c'était un calvaire assuré et réalisé. Les garçons n'ont pas démérité mais les Rémois ont une équipe qui joue bien au-dessus de la GE3 et l'écart final est somme toute normal. Ce n'est pas un match à regrets. Les deux clubs rémois se disputeront la montée lors de la dernière journée et nous, nous essaierons de bien finir en dominant les Dryats de C Berlot, qui joueront quant à eux leur dernière carte pour se sauver. Un duel troyen pour un chemin de croix à partager ?
L'équipe 2 aura été la grande souffrante de la phase. Elle a vécu la désolante situation d'un forfait ce dimanche, avec seulement deux joueurs disponibles pour se rendre à Saint-Dizier. C'est regrettable, en particulier pour les joueurs présents et c'est difficile à accepter car c'est le fruit pour une grande partie d'abandons en cours de saison qui sont peu respectueux des engagements pris. Il restera à accueillir de la meilleure des façons Fains, pour essayer de se remonter le moral.
Notre équipe 6 est elle aussi en souffrance, mais avec des conséquences moins graves. En recevant le TOS en match de classement, elle a encaissé un cinglant 0 - 10. L'équipe a actuellement du mal à retrouver son enthousiasme et le plaisir du jeu, simplement du jeu. Il restera une dernière rencontre pour se faire plaisir.
 
L'équipe 3 a été défaite par le plus petit écart au RS10, face à une équipe très expérimentée et le jeune Charly Dervin. Kevin et David ont fait 2 chacun, Cyril a fait un bon coup contre F perrin, mais cela n'a pas suffi.  On peut dire que les défaites conjuguées de Brienne et Bar servent ses intérêts, d'autant que lors de la journée 7, ces deux rivaux pour le maintien s'affronteront et que forcément, au moins un des deux sera le grand perdant. La petite défaite à Romilly, pourrait suffir pour se maintenir, même en perdant le dernier match contre Arcis. Affaire à suivre.
 
La journée est assez terrible mais il faut aussi souligner deux belles nouvelles, venant de GE6.
L'équipe 5, celle de Paul et de ses minots, en l'occurence cette semaine Louis, Marlonn et Joseph, est allée chercher une courte mais très précieuse victoire à Romilly, 6-8. Ce résultat suffit à notre bonheur : maintien assuré !
Surtout, l'équipe 4 continue son chemin, avec une constance qui est récompensée : c'est la seule équipe invaincue de sa poule et elle profite de la victoire de Saint-Dizier sur Saint-Parres pour s'emparer de la place de leader à la veille de la dernière journée. En signant un sans-faute contre une pâle équipe de Saint-André, les Thierry flingueurs ont dégainé juste avant l'assaut final : ils joueront la montée (au paradis) en recevant d'imprévisibles Romillons.
 
Le championnat marque donc un mois de pause. On se doute bien que l'ambiance sera morose à la salle dans les jours à venir. Il reste une dernière journée à honorer, des échéances pour le club avec une organisation le 01 mai et aussi une belle journée des jeunes le 22 mai. Mais il va de soi qu'on peut déjà penser à la saison prochaine avec une interrogation sur les conditions d'une résurrection : comment retrouver des équipes 1 et 2 performantes, qui puissent jouer un rôle de locomotive pour tout le club ?
 
NB : une veille photo pour toi l'ami qui sait si bien nous faire partager ton énergie positive. La JGT ne t'oublie pas.
 
 
 
 

UN WEEK-END QU'ON aurait bien envie d'oublier ...

UN WEEK-END QU'ON aurait bien envie d'oublier ...
On ne peut malheureusement que faire un constat douloureux : le ciel est bleu sauf au-dessus de la tête de la JGT et les signaux sont bien davantage au rouge qu'au vert. Mauvaise journée, sans grande surprise il est vrai si on veut être honnête.
 
Les équipes 1 et 2 jouaient des adversaires directs pour le maintien, dans notre salle, mais ce sont bien les adversaires qui ont fait le plein de confiance pour affronter les deux dernières journées...
L'équipe 1 est tombée contre Arcis, une équipe à laquelle nous rendions plus de 900 points. Pourtant le score est honorable à défaut d'être suffisant (5 - 9), avec 4 perf et un double. Minghan fait ainsi 1.5 pour sa première à ce niveau avec une perf de 150 points. Stéphane fait un joli numéro pour s'offrir H Descharmes. Louis signe pour sa part deux perf à 1100 et 1250. Les matches ont souvent été accrochés et les Verts ne sont pas absents des débats, mais l'adversaire du jour est consistant et les Verts manquent d'un joueur un cran au-dessus qui rassure ses partenaires et leur donne davantage de confiance en eux. Le prochain match nécessitera, à défaut de confiance, du courage car il faudra défier le leader de la poule, l'ASPTT Reims, qui est venu étriller Moussey.
Pour l'équipe 2, cette phase est un long calvaire. L'abandon en cours d'année de plusieurs cadres et les graves blessures d'autres joueurs ont abouti à une équipe qui n'en a que le nom car elle change de composition à chaque journée, manquant ainsi de continuité dans ses prestations malgré l'engagement de chacun. La venue de Ligny était une chance à saisir pour se relancer, d'autant que Guy retrouve la forme et que Yann revient. Mais, malgré une prestation correcte, avec des matches accrochés, la balle a décidé de ne pas pencher du bon côté dans cette phase et la JGT encaisse de nouveau un gros score sans démériter (2 - 12). Les deux points ont été marqués par Guy, qui a aussi failli accrocher le double à la belle avec Patrick. Il reste deux matches et compte tenu des autres résultats, tout espoir n'est pas perdu mais cela passe par un résultat positif à Saint-Dizier avant de recevoir une dernière fois une équipe de Fain qui peine à s'extirper du bas de tableau elle aussi ... Un petit espoir donc.
L'équipe 3 pouvait elle assurer son maintien en cas de résultat positif ... mais les présences de François Thoyer de Damien Courtout, tous deux de retour à la table, ont douché les espoirs des Troyens qui encaissent un sévère 3 - 11. c'est la famille Bento qui a scoré, avec un point pour David et deux pour Kévin qui épingle à son tableau D Courtot et ses 1100 points. Dans cette poule où 4 équipes vont se dipsuter le maintien, il faudrait dans l'idéal ramener quelque chose de Romilly mais la famille Dervin est performante !
Toujours au rayon des défaites, ajoutons celle de l'équipe 6 qui se rendait à Moussey sans grand espoir compte tenu de l'écart d'expérience entre les deux effectifs. Les jeunes de la JGT ont ainsi été croqués par les Mousséens bien plus expérimentés, à l'image de Louis Regnault. Le score est sans appel (0 - 10) pour cette dernière rencontre d'une poule où la JGT n'a jamais trouvé le chemin de la victoire mais l'équipe aura vu plusieurs jeunes découvrir le championnat.
 
Au milieu du marasme, on relevère donc deux bonnes nouvelles, venues du GE6.
Tout d'abord l'équipe de Paul, avec ses minots et Alexandre, a remporté à Chalindrey une précieuse victoire 9 - 5. Alexandre et Louis ont fait un sans-faute, et les Verts ont pris les deux doubles, pour assurer une victoire qui replace l'équipe dans la course au maintien. La prochaine journée à Romilly pourrait être compliquée si le RS continue à aligner des étoiles, mais comme ce club joue avec des compositions d'équipes plus ou moins improbables, on se gardera de tout pronostic. Au pire, il restera une finale de maintien à jouer lors du tour 7 contre Aix.
L'équipe 4, dans la même poule, peut, elle, continuer à rêver, et peut-être même être déçue après son nul contre le leader Saint-Parres. Dans ce match équilibré, la JGT avait pris l'ascendant avant les doubles en alignant trois victoires mais les visiteurs recollaient aussitôt. C'est finalement Gaël qui récompensait les efforts des copains en offrant le point du nul sur le dernier simple, dans un match où tout le monde a scoré au moins une fois. La journée 6 verra la JGT aller à Saint-André pendant que les Patrocliens iront se heurter à Saint-Dizier avec une première place menacée. On devrait donc avoir un beau final dans cette poule !
 
La semaine prochain, les jeunes joueront le 4eme tour de championnat avant une journée 6 chez les adultes puis une grande pause finale ... peut-être pas très heureuse mais liée au calendrier des vacances. Nos équipes ont donc deux semaines pour préparer une journée qui devrait sceller le sort, positif ou négatif, de plusieurs d'entre elles. De quoi être assidus à l'entraînement !
 

La JGT redémarre doucement

La JGT redémarre doucement

Il fallait en effet relancer la machine après une journée 3 assez catastrophique. C'est partiellement chose faite, même si les soucis d'effectifs restent recurrents et handicapent certaines équipes, en particulier l'équipe 2.

Cette équipe 2 jouait un match à ne pas rater à Chaumont et… c’est raté (3 - 11) ! Il est vrai que la composition de l’équipe a encore été compliquée avec plusieurs absences imprévues et finalement la nécessité de faire jouer Paul hors de son équipe habituelle. La très bonne surprise est venue de Félicien qui fait une perf à 890 et a fait vraiment trembler le 11 ; des résultats prometteurs pour la suite donc. Guy et Patrick, en reprise tous deux après une longue blessure retrouvent des sensations et ont fait un très bon double. Plusieurs matches ont été très équilibrés mais sont tombés du mauvais côté, avec notamment un 0 – 6 d’entrée, avant que les débats ne se rééquilibrent un peu (6 – 3), mais sans plus de réussite. Malgré la défaite, et l’horaire inhabituel et tardif, Chaumont a justifié sa réputation de club accueillant, ce qui adoucit la marque. L’équipe reste en danger avant la venue de Ligny 2, dans un match qui sera décisif si nous voulons nous offrir une finale de maintien lors de la dernière journée et la venue de Fains.
Au même niveau, la JGT3, en déplacement à Brienne, a retrouvé son allant pour prendre le point du nul, mais on ne sait dire si c’est un point gagné ou perdu tellement la poule est serrée. Cyril a retrouvé le goût de la victoire et les copains ont fait plusieurs perfs, notamment Maxime et David contre Fred Erard ou Sébastien Eber, Kévin continuant sur sa lancée de leader de l’équipe. L’équipe menait 3 – 1 puis 5 – 3 et 6 – 4 après les doubles, mais la dernière série de simples a vu les locaux revenir. Les coéquipiers de David semblent capables de se maintenir et il faudra pour cela battre Moussey dans 15 jours. On y croit même si la poule est vraiment indécise.
 
La JGT 4, au niveau inférieur, a obtenu une victoire sur le fil à Aix, 8 – 6, face à une équipe qui aligne deux 700. La partie avait été idéalement lancée par les deux Thierry, auteurs de deux perfs à 7, notamment T Larcher qui a dominé l’excellent Cillian Degardin. Après un 4 – 0 d’entrée, les visiteurs ont subi la réaction des Aixois mais ont réussi à faire à peu près jeu égal sur la suite du match et donc sauvé l’avantage initial. Le prochain match verra la réception du leader Saint-Parres, dans une confrontation difficile mais les deux Thierry vont préparer leurs troupes et les Verts répondront présents pour confirmer leur solidité dans la poule.
Dans cette même poule, la JGT5 jouait à Saint-André et il est comme toujours difficile de relater le match faute de saisie de la feuille le dimanche. On notera d’abord la nette victoire de nos couleurs, 10 – 4, avec des sans-fautes signés Louis et Alexandre, et des bons points pris par Joseph et Marlonn. Cette équipe n’a pas encore dit son dernier mot dans cette poule et le match à Chalindrey (inversé pour réduire un peu la charge kilométrique des Haut-Marnais) sera important pour la suite.

L’équipe 6 a été entièrement remaniée entre le début de la semaine et le match et … pourtant, le coup n’est pas passé très loin avec un excellent Jérémy qui fait 2,5 dont deux perfs en simple. Le TOS s’impose finalement 6 – 4 dans un match équilibré malgré la supériorité affichée par les visiteurs. Pendant que les autres équipes seront au repos, les Verts iront jouer un match de retard à Brienne, une équipe a priori supérieur, avec notamment Laurent Delestrade.
 
Enfin, ce dimanche, l’équipe 1 faisait le périlleux déplacement de l’ORTT (et non l’ASPTT comme je l’ai écrit par erreur …) et la salle R Thys a vu les locaux s’imposer sans discussion 2 – 12. Il est vrai que Reims était plus fort sur le papier avec un effectif entre 11 et 12, constitué pour moitié d’ex-Troyens puisque les Verts ont affronté A Saget et I Diawara. Dans cette matinée difficile, il faut souligner que Louis a fait deux perfs, à 1150 et 1190, de bon augure avant les indiv en R1. L’équipe demeure engluée en fond de classement et elle jouera une finale contre Arcis, peu inspiré depuis le début de la phase mais plus fort sur le papier cependant. Un victoire offrirait un mince espoir avant de jouer l’ASPTT Reims puis des Dryats qui alignaient ce jour un 15 et un 16…
 
C’était donc un week-end qui ne restera pas dans les annales, mais qui montre un sursaut après la journée 3, preuve s’il en est besoin que la JGT reste combative dans l’adversité. Les garçons vont souffler la semaine prochaine puisque seuls les engagés en Critérium joueront entre la Départementale et la Régionale 1. De quoi se faire du bien au moral et garder le rythme !
 


"Ca pique ..." comme on dit...

"Ca pique ..." comme on dit...
Pour cette troisième levée de reprise après une trêve longue, la JGT retrouvait une partie de ses blessés mais sans qu'ils aient réellement eu le temps de retrouver leur jeu. Au moins, la composition des équipes étaiet-elle un peu plus simple à faire, mais sans garantie sur la capacité à tenir son rang.  De fait, les retrouvailles avec la compétition ont été difficiles pour tous, convalescents et bien portants, et les résultats du week-end n'ont pas de quoi donner le sourire aux Verts et Noirs.
 
Dans l'ordre .... Défaites des équipes 1, 2, 3, 5 et 6 pour une seule vivtoire de l'équipe 4. Chronique d'un week-end difficile donc
 
L'équipe 1 jouait déjà un match couperet au CAP, une équipe qui a gardé ses deux cadres historiques, Beauclair et Gandon, et vu émerger dans leur sillage deux jeunes talentueux, Correia et Millet. Pourant, la JGT a bien débuté, menant même 3 - 2 avec des victoires de Stéphane sur Gandon, de Louis sur Millet et de Francine sur Correia. La suite a pourtant été à sens unique avec un  0 - 8 des locaux. Seul Didier réussira à reprendre un point pour mettre tous les Verts à une victoire et l'équipe loin du CAP avec un 4 - 10 assez lourd. Cette défaite rend forcément compliqué l'avenir de la JGT en GE3, d'autant que l'équipe devra affronter les grosses cylindrées de la poule, à commencer par l'ASPTT Reims dés le week-end prochain, un ogre qui ne laisse pour l'heure que des miettes...
 
L'équipe 2 se déplaçait en Haute-Marne, à Nogent-en-Bassigny. Le voyage était un peu plus long mais le scénario presque identique : la JGT a mené 3 - 1 puis a subi un 0 - 10 sec. Le début était pourtant prometteur : Kevin perfe sur le 10, Bastien bat un 8 et Aloys fait une belle perf à 8. Ce dernier menait 2 sets 0 et 10/8 dans la 3e, il se retrouve à la belle et n’a pas lâché pour prendre un point mérité. Ensuite, les Nogentais ont déroulé et logiquement pris le dessus. Avec Bastien et Patrick en reprise, la marche était un peu haute, mais cette équipe va maintenant démarrer le championnat du maintien contre des adversaires dans sa situation ; ça commence à Chaumont qui a connu une défaite un peu inattendue ce dimanche et voudra se reprendre à domicile.
 
L'équipe 3, qui avait bien débuté avec une victoire et une défaite plus qu'honorable contre Saint-Mesmin, a été défaite de façon un peu sèche et pas très attendue contre Bar 2, même si les Barséquanais avaient bien sûr des arguments à faire valoir, notamment avec le retour de Benoît Debrié. Ce qui est plus surprenant, c'est l'ampleur du score avec un 3 - 11 qui ne laisse pas de doutes sur la supériorité des visiteurs. On relèvera quand même que David a fait un et que Maxime fait 2 dont une perf à 200 contre Mario Turk. Dans cette poule où cinq équipes se tiennent à 5 points au bout de trois journées, il est bien difficile de prédire l'avenir, mais ramener quelque chose du voyage à Brienne serait un bon moyen de ne pas perdre la tête de vue et d'espérer accrocher une belle place finale.
 
L'équipe 5 a connu une troisième défaite consécutive, cette fois contre Saint-Dizier. Un résultat logique face à une équipe haut-marnais qui alignait deux joueurs à plus de 900 et qui s'impose 4 - 10. Paul a tout de même fait une perf à 690, Alexandre a gagné deux simples et les locaux ont aussi pris un double. Dans cette poule, notre équipe ira à Saint-André jouer un match de relance face à un adversaire guère mieux classé. Il faudra aussi compter sur les surprenants Romillons capables d'aligner deux joueurs de Régionale dans une équipe de Départementale, une pratique longtemps propre au TOS ...
 
Pour clore le récit des défaites, il faut dire un mot de l'équipe 6 balayée par les Arcisiens et restés ''Fanny''. Il est vrai que nos joueurs ont trouvé face à eux une équipe très expérimentée, en particulier avec le duo Fèvre-Huguier. La venue des jeunes du TOS changera la donne et pourrait permettre de remporter un premier match en phase retour.
 
Dans ce week-end printanier, le petit coin de ciel bleu de la JGT est donc venu de l'équipe 4 qui chrechait à valider le bon point ramené de la cité bragarde en faisant un perf contre les Haut-Marnais du Sud cette fois, les joueurs de Chalindrey. Mission accomplie, par la plus petit des marges, avec une victoire 8- 6 arrachée sur les deux derniers simples dans un match qu'on savait très indécis. Les Verts ont mené 5 - 3, puis 6 - 4 et finalement ont dû batailler jusqu'au bout face à des visiteurs accrocheurs mais qui ont découvert que les Thierry's boys ne laâchaient pas facilement leur proie. L'équipe est ainsi installée à une belle seconde place qu'elle ira défendre avec des chances réelles à Aix-en-Othe.
 
On en saura plus la semaine prochaine à cette heure. Mais ce qui est déjà certain, c'est que nos équipes pourtant maintenues facilement en phase 1 sont cette fois à la peine. On va donc bien travailler cette semaine et aller chercher chez nos hôtes les points perdus à domicile pour beaucoup.
 

Retournés, comme ... des crêpes ...

Retournés, comme ... des crêpes ...
Un week-end comme la JGT n'en avait pas connu encore cette saison ... Ca pique un peu, beaucoup quand on est ainsi malmenés, malgré les efforts faits. Mais il est vrai qu'on savait que ce serait difficile et que la faiblesse de notre effectif se paierait forcément à un moment de la saison ... C'est donc lors de cette journée que cela est arrivé.
 
Une journée qui a commencé par deux reports : les équpes 4 et 6, qui devaient respectivement jouer à Saint-Dizier et à Brienne, joueront finalement les 13 et 19 février prochains, pour cause de nombreux absents COVID. Les autres ont été moins touchés, au moins par l'épidémie ... mais les blessés sont toujours blessés et de nombreux joueurs étaient par ailleurs absents.
 
L'équipe 1 savait qu'elle jouait une partie difficile et importante contre Moussey, mais la tâche s'est encore compliquée avec la composition d'équipe des Mousséens qui alignaient le duo Kauss - Merjai.  0- 5 d'entrée, malgré une belle résistance des Verts qui devaient attendre de voir Stéphane dominer T Souverain pour marquer le premier point, avant que le même Stéphane ne récidive contre A Villecourt, pour signer deux nouvelles perf... C'était forcément trop peu face aux coéquipiers de Vincent Kauss qui a exécuté ses anciens partenaires de club. Il faudra vite se remobiliser car le prochain match au CAP sera déjà celui du sursis avec à des hôtes affaiblis eux aussi mais qui ont une victoire au compteur. Défaite interdite car le reste de la poule semble fort, très fort ...
 
Battu en déplacement à Eurville lors de la première journée, la JGT2 accueillait le TOS pour essayer de se refaire un moral et de maintenir l'invincibilité de nos couleurs face au grand voisin troyen.... 0 - 8 et le match était plié avant même d'avoir eu le temps d'espérer... Le score final de 3 - 11 est un peu sévère, avec notamment trois défaites à la belle, mais les locaux étaient trop justes pour vraiment espérer. Aloys continue de découvrir le championnat adulte de bon niveau avec des exigences que pour l'heure il ne remplit pas pleinement, Gaël a bien voulu dépanner mais a subi des advsersaires plus aguerris... Seul Christophe et surtout Bastien ont résisté en faisant chacun 1 et le double. Dans cette équipe en recomposition, les retours de Bastien et bientôt de Patrick pourraient offrir plus de garanties et entretenir un espoir de maintien avant d'aller défier Nogent en Haute-Marne.
L'équipe 3 avait déjà une victoire au compteur avant d'accueillir sans pression Saint-Mesmin mené par le duo Juffin-Guillaume qui culmine à plus de 2200 points .... difficle mais finalement, on peut nourrir quelques regrets. La JGT, portée par ses deux jeunes, Maxime et Kévin, a encore montré de solides qualités et a bataillé farouchement, comme en témoignent les matches perdus à la belle contre Florimond ou Jérôme Colin et surtout la belle victoire de Kévin contre Pascal, avec une grosse perf à la clé ! Ce sont surtout les deux défaites en double qui auront fait la différence. Pas de quoi s'affoler donc pour cette équipe qui semble capable de tirer son épingle du jeu dans la poule, et qui pourrait même assurer son maintien dés la J3 en allant à Bar S/ Seine.
 
Enfin, en GE6, la JGT 5 recevait Saint-Parres, mené par deux anciens Verts : H Vazart et J Champion. Sur la feuille, le match était très déséquilibré mais les locaux ont fait mieux que résister et sont passés à un cheveu du nul, le dernier simple étant perdu à -10 à la belle ... Rageant mais aussi prometteur. Dans le détail, on soulignera une grosse perf de Paul qui bat le jeune Elie dans un match au finish, qu'Alexandre est déjà le leader de cette équipe avec deux simples gagnés (et donc cette belle perdue sur le fil), que Louis fait deux lui aussi en battant Hervé et Jocelyn et que ... c'est difficile de gagner un match serré en perdant les doubles ... Mais le jeune Valantyn va aussi s'aguerrir et apporter un plus à cette équipe, sans compter l'apport de Joseph. L'équipe jouera son prochain match à saint-Dizier et bénéficiera des conseils de l'équipe 4 qui sera chez les Bragards juste avant.
 
Le championnat fait une pause d'un mois, le temps de recharger les accu et de jouer les matches en retard. Il faudra mettre à profiter la période pour travailler et se préparer au mieux pour une journée 3 qui sera déjà décisive pour plusieurs équipes. A la raquette !!

La fève pour l'équipe 3 !

La fève pour l'équipe 3 !
Dans cette journée de reprise, on peut en effet considérer que c'est l'équpe 3, promue un peu surprise mais méritante à l'échelon supérieur, qui a mérité la fève de la JGT avec la plus jolie victoire du week-end.
 
C'est en effet du côté GE4 qu'il fallait regarder les premiers résultats de la JGT pour cette journée 1, l'équipe 1 étant exempte en GE3 avant de faire le court voyage de Moussey pour y affronter les inoxydables Lamy ou Villecourt notamment, dans un match qui ne sera pas facile mais peut-être déjà déterminant car la poule de la JGT1 semble être forte.
 
En GE4 donc, les coéquipiers de David faisait le voyage des Terrasses, un lieu pas exotique mais toujours une aventure tant il peut être difficile de s'y imposer, même si cette année la JGT a fait de ce club son ''meilleur'' adversaire, tant en séniors que chez les jeunes. Face à eux se dressait une équipe beaucoup plus forte sur la papier mais les Verts sont une vraie équipe, avec un capitaine exemplaire, deux jeunes qui poussent fort et un solide esprtit de compétition. La preuve ? une victoire 9 - 5 avec une ribambelle de perfs de David et Kévin (notamment sur Moreira) et surtout un nouveau sans-faute de Maxime qui aligne des perfs contre deux 9 et un 8 (mais ex-25, S Foret). Bref le coup de maître idéal avant de monter dans les Ardennes au Critérium ! L'équipe devra maintenant confirmer contre les redoutables Simates de Florimond Juffin, redevenu le leader du club au sein d'un groupes de fidèles, après la paranthèse ''enchantée'' de l'élite régionale. Un match difficile mais les Verts sont costauds !
L'autre équipe de GE4 faisait elle un grand voyage mais pas un saut dans l'inconnu : Eurville-Bienville avait déjà rencontré la JGT lors de la phase 1 mais n'avait pas pu sauver sa place en GE3. A l'étage en-dessous cette équipe pourrait être un épouvantail et les premiers à en avoir fait les frais sont les nôtres, avec une équipe il est vrai très remaniée et incertaine jusqu'à la veille du match. Les visiteurs ont donc laissé filer la victoire 5 - 9, sans surprise, mais avec tout de même de bonnes notes. Stéphane et Francine, sur leur lancée de la fin 2021, poursuivent leur bons résultats et s'offrent deux belles victoires (à 1080 et 1100 pour Stéphane), Louis a semblé en-dedans mais a scoré une fois. Quant à Aloys, il a découvert de façon très ecourageante le niveau en accrochant des simples et en montrant qu'avec l'habitude et la confiance, il pourrait vite trouver sa place à ce niveau.
 
En GE6, la JGT4 accueillait ... la JGT5 et l'expérience a parlé en faveur de l'équipe qui était déjà à ce niveau avant Noël : les coéquipiers de Thierry l'emportent là encore sur le score de 9 - 5, même si le capitaine n'a pas été très heureux à la conclusion de ses matches. Dans le détail, notons d'abord que tous les acteurs ont marqué des points, en simples ou en doubles, fait assez rare qui dit que la partie a été assez équilibrée. Avec un 3 - 0 d'entrée, puis un 6 - 2, la JGT4 a mieux débuté mais la seconde partie du match a été équilibrée et l'écart initial s'est maintenue. Parmi les résultats intéressants, Alexandre a fait ses 3 simples, un résultat somme toute normal au regard de son niveau réel, mais les deux Thierry ( Larcher et Berthon donc), Gaël et Santiago étaient au-dessus.
La journée 2 verra les vainqueurs du jour se risquer aux confins de la Haute-Marne pour y affronter des Bragards solides sur leurs terres, et les coéquipiers de Paul (qui devraient enregistrer le retour du covidé Jospeh) joueront à domicile cette fois, contre l'AS du Tertre de notre ex-partenaire H Vazard.
 
Enfin, la JGT 6 a ouvert son compteur à points par un nul, avec sûrement le gros regret de perdre le dernier simple à la belle et donc de passer près d'une belle victoire contre la famille Roblin. Là encore, tous les joueurs ont scoré mais on retiendra l'excellent début du jeune Valantyn, une des nouvelles pousses prometteuses du club, qui s'est incliné contre Tony Roblin bien sûr mais a dominé ses deux autres adversaires du jour.
L'équipe se rendra à Brienne pour la seconde journée dans quinze jours.
 
Au final, cette journé compliquée à mettre en place a confirmé les bonnes dispositions de nos joueurs et on attendra maintenant le Tour 2 pour avoir de meilleures indications sur les potentialités de chaque équipe. En attendant, place aux indiv !
 

"A la garde !" auraient crié les mousquetaires !

"A la garde !" auraient crié les mousquetaires !
C'était le grand suspens de cette journée : après l'hémorragie de départs de l'été, notre équipe 1 allait-elle être capable de rebondir et de conserver son rang en GE3 ? On a la réponse et une réponse à plusieurs échelles, individuelle (il n'y avait qu'à voir l'engagement de Francine dans ses matches), collective (avec un club mobilisé autour de ce match) et régionale, pour signifier que la vieille JGT entend garder son rang et sa dynamique dans le paysage pongiste.
 
Alors, l'équipe 1 d'abord ! Elle rendait environ 600 points à son adversaire du jour, Eurville, son concurent direct au maintien, et donc le favori légitime de ce match. Et quel match ! D'entrée, les deux premiers simples allaient à la belle : Francine s'inclinait à -10 et Stéphane inversait le résultat à +12. Le ton était donné de ce mano a mano : ce serait un rude combat. les Verts ont multiplié les perf : Francine a fait tomber un 1150, Louis s'est offert un 1020, puis un 1120 et le double avec Stéphane. Didier a tenu son rang, comme toujours, toujours là depuis des années, discret et solidement attaché à la JGT, avec deux points et une perf à 1120. Et puis Stéphane ! Il a apporté une étincelle de bonne humeur à la salle, mais aussi son expérience et son talent. La JGT était menée 5 - 6 et elle a grapillé pour égaliser et passer devant. Et Stéphane s'est donc arraché pour s'imposer de justesse à la belle du dernier simple. La JGT ne voulait pas laisser sa place en G3, et tous ceux qui ont vu le match, notamment J Charvot venu en voisin, s'en sont rendus compte. La JGT est bien en GE3 en attendant la montée de ses gamins.
L'équipe 2 jouait une finale contre les voisins dryats, qui ont réservé une surprise en sortant une pointure pour faire le cours déplacement, avec un joueur de haut niveau régional mais pas reclassé à sa valeur (bof ... bof ...). La JGT a encaissé un 1 - 13 sans contestation possible car seuls 5 matches ont dépassé les trois sets ... Sévère pour une équipe a fait une très belle phase. Jérôme a marqué le seul point de la matinée avant de faire une pause de santé à la reprise. On retrouvera donc cette équipe en GE4 au retour des fêtes, avec des ambitions certaines.
Saint-André était aussi le visiteur de l'équipe 3, les coéquipiers de P Brangbour venant défier le très performant duo Maxime - David ... et le duo a fait la différence, une nouvelle fois, avec un sans-faute en simples. Mais cela n'a pas été facile dans ce drôle de match en trois temps : la JGT a écrasé l'acte I pour mener 6 - 1 ; les Dryats ont réagi en force et sont revenus à 6 - 6 (avec deux défaites à -10 à la belle) ; les Verts ont finalement retrouvé le fil pour conclure sans trembler les deux derniers simples ... ouf ! Cette équipe finit donc seconde de sa poule et sera une candidate sérieuse à la montée en phase 2, notamment avec Maxime, qui est la plus forte progression de la JGT en phase 1, avec encore une perf à 830 ce samedi.
La JGT 4 a elle fait la symétrie de l'équipe 2 avec une victoire 13 - 1 contre ... Saint-André bien sûr ! Seul Hugues Bercher a profité d'un Gaël pas assez détendu pour marquer un point heureux. Dans les autres matches, on sent la patte de Thierry sur son équipe : on ne laisse que des miettes (il n'y a pas eu photo dans les matches), avec beaucoup de sérieux dans le plaisir de jouer et le refus de la défaite. L'équipe termine donc seconde, à égalité avec Saint-Dizier, et là encore, on visera mieux en phase 2.
La JGT 5 aura moins d'ambition, quoique ... : après tout, la progression du duo Louis-Joseph pourrait aussi se traduire par une deuxième montée consécutive, sait-on jamais ! En attendant, les protégés de Paul avait le bel ouvrage à clore et ils n'ont pas dérogé en laissant des miettes à leurs advsersaires du jour, les Romillons, seule Amélie Dervin résistant bien aux assauts verts ... Au final, la JGT n'a laissé que 3 sets en 10 matches, et a amélioré sa moyenne avec seulement 2,5 points par rencontre perdus dans cette phase. La montée est donc légitime !
Enfin, la JGT 6 a clos sa phase avec une jolie victoire contre Brienne 2 de Laurent Delestrade. Dans cette poule largement dominée par les Romillons de T Roblin, la JGT est encore seconde après cette victoire de justesse, obtenue grâce à Alexandre qui a scoré 4 fois, alors que Jérémy a été malheureux dans plusieurs matches. La victoire 8 - 6 offre donc une place très honorable.
 
Voilà, c'est fini pour cette renaissance du championnat de ping.
On savait que la JGT avait mieux supporté le COVID que d'autres clubs (ses pertes principales ne sont pas liées à l'épidémie). Elle avait aussi très vite réenclenché une belle dynamique estivale avec Francine, Claudie, Paul ... La reprise avait vu arriver beaucoup de jeunes qui ont très vite montré d'excellentes dispositions et surtout un bel état d'esprit. Le Tour 2 du Critérium a montré la capacité du club à tenir ses engagements. Il restait cependant à retourner à la table, avec les forces actuelles (et donc les faiblesses aussi) ... et on a donc vu ce qui ne relève pas du miracle mais d'une culture profondément ancrée et qui est l'ADN du club : un engagement de chacun, une volonté de participer activement et de faire le mieux possible, une solidarité forte au sein des équipes, avec une belle mixité adultes-enfants dans laquelle les adultes tracent un beau chemin à des gamins qui voient bien tout l'intérêt qu'il y a à cette mixité bienveillante.
L'Assemblée générale avait donné une belle image du club, la phase qui s'achève le confirme. Nous allons bien, avec nos moyens et nos valeurs, sans rien avoir perdu de ce qui fait que certains partent mais que beaucoup finissent par revenir, parce que finalement, le niveau de compétition n'est pas le plus important quand on a envie de faire société. La porte est toujours ouverte à la JGT pour tous ceux qui ont envie de partager nos envies collectives.
La Jeune Garde a remplacé l'épée des mousquetaires par une raquette, mais le ''tous pour un !'' a encore tout son sens.

UN ACTE POUR PRESQUE RIEN ?

UN ACTE POUR PRESQUE RIEN ?
Si on regarde la situation de nos équipes au soir de cette journée 4, on pourrait se dire que cette journée n'a pas changé grand-chose. Mais si on prend en compte aussi les résultats des autres équipes avec lesquelles la JGT challengent, il nous semble possible d'être optimistes.
L'équipe 1 se rendait aux limites de l'ancienne Champagne pour y affronter Ancerville 5 ... tout est dit dans le numéro de l'équipe : gros club, gros réservoir ... gros score ? Non !  Avec une défaite 5 - 9, sans Louis, la JGT a fait plus que défendre chèrement ses couleurs. Francine a réussi à scorer deux fois, dont une perf à 11, avant de prendre le double avec Didier. Ce dernier a aussi fait une perf à 11 et Jérôme, qui remplaçait Louis, a fait aussi sa perf à 8. Autrement dit 4 perf pour 5 points et un match qui laisse entrevoir que les Verts, qui joueront une véritable finale à domicile contre Eurville, ont montré qu'ils seront au rendez-vous pour se sauver lors de la journée 5.
L'équipe 2 s'est elle aussi offert une finale pour la dernière journée, mais pour monter, après une 4eme victoire conquise avec autorité dans la salle de Moussey : 12 - 2. Du net et sans bavure. Maintenu à ce niveau, Kévin a parfaitement justifié la confiance grandissante qui lui est faite, avec un nouveau sans-faute dont une perf à 350 points contre F Martens. Christophe a fait de même avec 3,5. Par contre Cédric et Patrick ont mis plus de temps à se mettre en mouvement et ont cédé leur premier simple, sans conséquence donc. L'équipe reste en tête et affrontera une belle équipe de Saint-André, assurément favorite, mais on peut sans aucune hésitation supposer que la motivation des Verts sera au rendez-vous pour cette belle affiche !
La JGT3 avait ouvert la voie sur le même score dés vendredi soir, en dominant nettement les Simates de Marc Cotel, le meilleur visiteur, auteur d'un 2,5. Les 11 points ont été inscrits par l'inéviatble Maxime qui surfe sur sa qualification aux individuels, David, lui aussi auteur d'un sans-faute, et le duo Thierry-Cyril. Dans cette poule, Brienne ne sera sûrement pas repris mais il y a une deuxième place à aller chercher contre les Dryats, et cela ne se refuse pas pour préparer une phase 2 qui s'annonce prometteuse.
La JGT4 a elle perdu toute chance de jouer les trouble-fête pour finir la phase. La faute à Saint-Dizier et sa grosse armada (un 9 et un 10) qui n'a laissé aucune chance aux coéquipiers de Thierry, seul scoreur du déplacement pour les visiteurs. Ce résultat (1 - 13) n'est pas une grosse déception car on savait que ce serait difficile, et certains matches ont été malgré tout très accrochés. Il reste à cette équipe, qui affrontera elle aussi Saint-André, à se remobiliser pour aller chercher une deuxième place qui serait déjà une belle satisfaction.
L'équipe 6 étant au repos, on finira avec l'équipe 5 qui nous offre ce soir la cerise sur notre gâteau de Journée 4. Les minots de Paul ont confirmé qu'ils avaient les dents longues et Louis montre match après match qu'il est la tête de gondole de l'équipe, celui qui fait la différence. Contre Bar 3, il a offert le point de la victoire 6 - 4 en battant dans le dernier simple JM Garnon, un joueur qui lui rendait 250 points, une solide expérience et une grosse combativité. Pas assez pour impressionner le très calme Louis qui n'a pas tremblé et offert une belle récompense aux copains, Paul et Joseph, lui aussi très performant. Cette équipe devrait logiquement disposer de Romilly pour le dernier match et accompagner ainsi la progression des deux jeunes.
 
Ainsi, à la veille de la dernière journée, on peut dresser le tableau suivant : notre équipe 1 est la seule en danger, sans surprise il est vrai tant le travail de reconstruction était entier, mais elle peut s'en sortir. Les équipes 2 et 5 peuvent accéder à l'échelon supérieur en cas de résultat positif. Les équipes 3, 4 et 6 auront une journée a priori tranquille mais chercheront à finir sur une bonne note. Tout le monde a deux semaines pour se préparer : tous à la salle !!
 
 
 

Principe de réalité ...

Principe de réalité ...
Cette troisième levée de la phase a montré les limites actuelles de la JGT, un peu juste qualitativement pour notre meilleure équipe et un peu juste quantitativement pour d'autres, chaque absence coûtant cher. Pour autant, même si certains résultats sont négatifs, on a vu autour des tables de jolies performances et des joueurs combatifs et irréprochables dans leurs efforts.
 
L'inquiétude initiale tenait à l'Equipe 1, repartant sur des bases entièrement nouvelles et manquant d'un gros leader capable d'assurer régulièrement un capital de points à même de sécuriser l'équipe. On le savait, on en a la confirmation depuis deux journées, avec des adversaires de meilleur calibre et des compositions plus adaptées au GE3. C'est ainsi qu'Arcis, homogène à défaut d'avoir un gros classement, a tissé la toile dans laquelle la JGT a fini par sombrer malgré de gros efforts de ses joueurs, notamment Cédric venu remplacer Francine. La JGT est tombée 4 - 10. Si certains matches ont été à sens unique, d'autres sont allés au bout des 5 sets, et Louis s'est particulièrement distingué en accrochant à son tableau de chasse M Brodart et surtout T Viarnaud, tout en prenant deux sets à H Descharmes. Jolie matinée ! Maintenant, il faut surtout préparer au mieux la réception d'Eurville qui sera décisive pour grapiller une place au classement, et la meilleure manière de le faire est d'aller faire une bonne rencontre à Ancerville.
 
Bien que largement remaniée, la JGT 2 a dominé nettement Bar 2 (10 - 4). Une belle performance face à une équipe elle aussi diminuée et qui permet de conserver la tête de la poule avant deux gros matches contre Moussey d'abord puis des Dryats sûrement favoris pour la montée avec leurs grosses recrues estivales. En attendant de penser le futur, savourons déjà les belles perf des Verts, en particulier des deux leaders de l'équpe, Jérôme et Guy, auteurs d'un sans-faute en simples (mais battus en double !) et donc assurance tout-risque de l'équipe. Mais la famille Bento, promue en équipe 2, a aussi apporté sa pierre à l'édifice, avec notamment de jolies perf de Kévin contre B Debrié puis contre F Lochey, un point de David et surtout une grosse victoire en double.
 
L'équipe 3, trop remaniée, n'a pas réussi à faire front contre les solides Briennois et la défaite 4 - 10 est somme toute logique, malgré la présence de Patrick. C'est Maxime qui a fait la moitié des points alors que notre président a perdu deux belles qui auraient donné une autre allure au score. L'équipe devrait vite repartir du bon pied en se déplaçant ches les Simates pour un match qui devrait être équilibré.
 
Dans cette journé compliquée, l'équipe 4 reste solidement attachée à sa première place alors que le match contre les Patrocliens pouvaitlconstituer un obstacle de taille... Mais le 11 - 3 final ne laisse guère de doute sur la motivation des coéquipiers de Thierry et sur leur envie de regarder vers le haut. Santiago et Aloys ont donné le ton en gagnant tous leurs simples, le capitaine a suivi la jeunesse et seul Gaël est resté en dedans ce samedi, en simple au moins car en double, il a accompagné le mouvement pour offrir deux points de plus. C'est une belle victoire qui donne une petite avance à l'équipe avant le déplacement à Saint-Dizier contre une équipe qui s'appuiera sur un 11... Stop ou encore pour nos Verts ?
 
Enfin, en GE7, nos deux équpes ont connu des fortunes contraires, face à des advsersaires il est vrai armés de façon très différente.
On craignait la venue du RS10 contre l'équipe 6 et les craintes se sont avérées fondées : la défaite 4 - 6 est venue crucifier les nôtres en fin de partie avec trois points sur les 4 derniers matches pour les Romillons, menés par un Tony Roblin au-dessus du lot. Pour autant, Didier est ses partenaires ont bien résisté, avec encore une jolie perf d'Alexandre contre F Siliphayboune, un bon point de Jérémy et ce même Didier qui a pris un set à Tony. L'équipe sera au repos lors de la journée 4 et finira contre Brienne 2, normalement sur un bonne note.
L'équipe 5 poursuit quand elle sa marche en avant, menée par ses minots, avec un Louis impérial qui a entraîné dans son sillon Paul et Jospeh, pour ne laisser que deux points au TOS ( encore une fois ...), avec un 8 - 2 sans ambiguité. Avec Louis, l'équipe a une sécurité certaine dans ses performances, mais il faudra jouer serré contre  Bar 3, un advsersaire à ne pas sous-estimer.
 
Avant d'attaquer le sprint final de cette mini-phase, nos équipes sont dans des situations confortables, sauf l'Equipe 1. Cela doit mettre en appétit les jeunes qui pourraient pour beaucoup d'entre eux se voir offrir une seconde phase apte à leur permettre de progresser encore. Mais pour cela, il reste deux gros matches à livrer !
 
 
 

JOURNEE 2 : PRESQUE PARFAIT !

JOURNEE 2 : PRESQUE PARFAIT !
La JGT se devait dans sa salle, plus d'un an après les derniers matches à domicile de confirmer qu'elle était prête et que les efforts consentis par les joueurs depuis juin allaient lui permettre de poursuivre son début prometteur.
 
Sauf que Chancenay se dressait sur son chemin, face à deux de nos équipes.... et Chancenay, cela reste du lourd dans le ping régional. Il n'y a pas eu de miracle pour l'Equipe 1 contre les coéquipiers de David Demoustier, et on peut penser que l'absence de Didier, même si elle aurait peut-être permis d'alléger un peu l'addition, n'aurait pas changé le sort de la rencontre tant l'écart sur le papier était grand et l'espoir bien mince. Le 1 - 13 est sûrement sévère et jamais facile à digérer, mais la feuille de match montre que l'écart était vraiment trop important. On notera quand même que Stéphane a fait une perf à 1000 pour finir positivement la rencontre. Place à Arcis maintenant, qui a ressorti avec succès les raquettes et présentera une équipe homogène vers 11-12. Pas facile non plus !
L'autre équipe de Chancenay a grandement facilité la tâche de la JGT qui aurait visiblement eu du mal à armes égales, mais les 4 points liés à un joueur absent et les 4 victoires obtenues à la table par Santiago, Thierry (deux fois) et Gaël ont suffi au bonheur de la JGT4 qui s'impose sur le fil 8 - 6. Les Verts ont dû faire face à une belles résistance et il a fallu batailler malgré l'avantage initial. Mais l'essentiel est acquis avant un match qui peut être compliqué contre Saint-Parres dont l'effectif est certes appauvri mais encore très consistant pour ce niveau.
 
L'équipe 2 recevait le CAP 2, une équipe dont on pouvait supposer que les Verts ne feraient qu'une bouchée : le score de 14 - 0 confirme la pronostic, même si quelques matches ont été accrochés, notamment par le prometteur Y Boussouf. L'équipe 2 est bien en place et aura lors de la journée 3 un adversaire plus à sa mesure avec Bar 2 qui ailgnait ce week-end Tristan Turk aux côtés de son père et d'A Senelet. De quoi se tester sérieusement cette fois !
L'équipe 3 a elle aussi poursuivi son chemin victorieux en venant à bout du TOS 6, sur un score là aussi onfortable avec un 11 - 3. David et ses camarades ont parfaitement maîtrisé la situation, même si Cyrille a paru un peu en retrait dans son jeu. L'équipe a notamment infligé un 6 - 0 sur les derniers matches, signe de sa solidité. On notera que Maxime s'épanouit dans cette équipe avec de bonnes performances depuis la reprise. Place maintenant à Brienne qui reste fidèle à ses forces avec le trio Delestrade - Eber - Lesecq ... Un bon test !
 
L'quipe 5 a concédé le nul dans sa salle contre Moussey 5. Paul et ses titis, Louis et Joseph, n'ont pas réussi à convertir un sixième point dans ce match accroché et il a même fallu beaucoup de maîtrise chez Louis pour prendre le dernier point et contrer les performances d'E Camus auteur d'un sans-faute. La prochaine journée verra la venue du TOS 8 dans un duel au sommet...
L'équipe 6 ferme ici la page de la journée 2 avec une victoire, contre le TOS 7, sur le score de 6 - 4, soit la quatrième victoire en quatre matches contre le grand frère troyen en cette phase, un résultat qui mérite d'être relevé. Pour obtenir cette courte victoire, il a fallu qu'Alexandre s'impose dans ses 4 parties (dont le double avec Julien) et que ce même Julien et Frédérix aille chercher un point chacun. Cette victoire est précieuse avant d'affronter l'ogre de la poule, le RS10 mené par T Roblin, classé 10.
 
Avant la journée 3, nos équipes ont consolidé leur situation et se verront offrir la possibilité de viser la montée ou au minimum d'assurer un maintien confortable.
 

Journée 1 : Comme si de rien n'était

Journée 1 : Comme si de rien n'était
L'an dernier, à pareille époque, la JGT marchait sur l'eau avec des performances top niveau et des ambitions fortes. Et puis ... il y a eu la crise externe que constitue la COVID et un zest de crise interne menée par des personnes qui entendaient changer la nature profonde de ce club aux valeurs et à l'identité fortes. La JGT est toujours là, droite dans ses convictions mais toujours avec son envie d'innover et de créer du lien social. D'autres sont partis, pour leurs études, par perte des habitudes, ou parce que leur place n'était peut-être pas là. Le club est ainsi passé de 9 à 6 équipes, un retour en arrière de presque 10 ans, momentané à n'en pas douter parce que les fondamentaux sont toujours forts. On se demandait comment le club allait retrouver la compétition après avoir perdu ses 10 meilleurs classements. Et bien on le sait : à son modeste niveau, le club a fait un grand chelem avec 6 victoires en 6 matches, preuve q'il en est que la vieille JGT sait résister au virus et aux crises, grâce à sa culture à et ses plus fidèles membres. Une journée ne fait pas une phase ni une saison, mais ce soir, la JGT et ses dirigeants peuvent être fiers d'être là où ils en sont grâce à l'engagement de chacun. 
Les équipes 1 et 2 sont en complète reconstruction, avec des fidèles parmi les fidèles (Francine, Didier, Cédric, Jérôme ...), des petits jeunes qui montent (Louis), des revenants (Guy) et des petits nouveaux à la culture JGT (Stéphane ou Christophe). De quoi faire un bel amalgame avant d'aller relever le défi du TOS au COSEC des Terrasses ... Et ça a marché !
L'équipe 1 a  dominé 9 - 5 une équipe du TOS qui comptait deux joueurs expérimentés avec M Dubreuil et JL Moreira. Mais Stéphane Chartier pour son premier match et Didier ont fait un sans-faute qui a rassuré l'équipe. Francine et Louis, pour une première à ce niveau, ont pris un simple et la JGT a pris un double aussi. De bon augure dans une poule où le prochain adversaire, fait figure d'épouvantail intouchable (ça joue 16 notamment) mais où les autres équipes sont plus proches de la nôtre en points. On notera le forfait d'entrée d'Arcis ... 
L'équipe 2 a gagné par la plus petite des marges mais là aussi, c'est un joli coup contre le TOS 5 (8-6). La feuille n'étant pas saisie le lundi soir, il n'est pas encore possible d'en dire plus. La venue du CAP2 pourrait être déjà l'occasion de sceller le maintien dans cette poule où Saint-André devrait être ambitieux.
 
L'équipe 3  de la JGT n'a pas eu le plaisir de batailler mais là victoire est tout de même là avec le forfait d'Aix 1 pour raisons de santé. On attendra la venue du TOS6 pour situer le niveau relatif de l'équipe dans une poule avec des valeurs sûres comme Saint-Mesmin et ses joueurs aussi fidèles qu'expérimentés et une belle équipe de Saint-André renforcée par l'excellent Gilles Rampon. 
L'équipe 4 a fait un joli coup en allant nettement dominé Aix 2 de Judith Cok. Si cette dernière a résisté dans ses simples, les autres matches ont nettement tourné à l'avantage de Thierry, Santiago, Gaël et Aloÿs. Cette équipe de combattants solidaires et en progrès pourrait jouer une belle partition dans cette poule, avec un premier obstacle de taille en la personne de Chancenay qui a dominé Saint-Parres dans ce qui pouvait être le duel au sommet de la poule. 
L'équipe 5 a de solides arguments avec Louis Raveneau et surtout Alexandre, un petit nouveau talentueux ! La Chapelle, bien que plus consistante, en a fait les frais d'entrée avec une victoire des Verts 8-2. Cette équipe a montré de jolies choses et la venue de Moussey 5 pourrait être une occasion de confirmer des ambitions raisonnables. 
Enfin, Patrick a accompagné, porté et stimulé l'équipe 6. Si notre président a montré l'exemple raquette en mains contre des Arcisiens entre jeunesse et expérience, il a aussi permis à Frédéric et Jérémy de jouer en confiance et avec conviction, un engagement qui a offert à chacun un simple. Le double avec Frédéric et Patrick a permis de faire une courte différence et de ramener une jolie victoire 6-4. De bon augure avant de jouer le TOS à la maison. 
 
La prochaine journée sera celle du retour à la salle,  avec un rendez-vous photos pour toutes les équipes. Tenue du club obligatoire et sourire de circonstance !  Facile : les Verts voient la vie en rose !