LA JEUNE GARDE DE TROYES


Le tennis de table pour toutes et tous !

ENCORE UN EFFORT ! (J6, 01-02 décembre)

5 victoires (souvent courtes mais précieuses), 2 nuls et 2 défaites ... Tel est le bilan de cette avant-dernière journée de championnat qui ouvre des perspectives à nombre de nos équipes.
 
Commençons par les défaites. Toutes les deux en GE7. L'équipe 9 reste sans victoire après une nouvelle défaite, cette fois contre Saint-Parres, sur le score de 1 - 9, Lukas étant le seul à scorer. Pas bien grave pour cette équipe où l'ambition principale reste le plaisir de la pratique. L'équipe mettra fin à la phase 1 en recevant une équipe du TOS qui  n'est pas en meilleure posture qu'elle. Un cadeau à mettre sous le sapin ?
L'équipe 8 a connu, elle, une défaite moins attendue et plutôt ennuyeuse, en étant dominée 4 - 6 par Brienne 2. Il est vrai que l'absence de Santiago, très performant depuis septembre, n'a pu être compensée par Nathan qui fait 0, ce qui a ouvert la voie à la victoire des Briennois, Paul et Jean-Pierre ne pouvant faire mieux que 2. Il reste à sauvegarder une belle deuxième place en recevant Saint-Parres à son tour.
 
Au rayon des matches nuls, mais intéressants, on se tourne vers l'équipe 7 d'Alain et de ses minots qui accueillaient Saint-André dans un match qui a failli se finir à la bougie tant il a été accroché, les deux équipes se séparant sur un nul des plus équitables. Dans cette équipe, c'est Romain qui s'impose journée après journée comme le leader, en faisant encore tous ses points, les copains étant plus à la peine, même si Joseph fait deux points. Cette équipe devra investir le match à Romilly avec la volonté de s'imposer car le maintien n'est pas acquis, alors que l'adversaire aura des arguments à faire valoir. Attention, danger !!
L'autre nul est le résultat des coéquipiers de Bertrand en GE5, auteur du nul contre Aix, une équipe offrant un équilibre parfait entre jeunes et moins jeunes. La JGT n'a pas été très inspirée lors de cette rencontre au cours de laquelle Damien Ré a montré qu'il revenait bien en gagnant tous ses matches, secondé par un bon Batiste (deux points), les copains étant plus en difficulé et l'équipe subissant l'absence de Jérôme remplacé comme il a pu par Jérémy. Cette équipe reste deuxième mais devra faire un résultat à Saint-André car les écarts sont faibles et elle pourrait en cas de défaite se contenter d'une modeste 4° place après avoir fait la course en tête pendant longtemps.
 
Les autres équipes ont donc gagné.
C'est bien sûr le cas de l'équipe 6, en déplacement au RS10, et qui n'a une fois de plus pas fait dans le détail : 13 - 1, le premier match étant une nouvelle fois perdu par Enzo. Ensuite, ce fut un cavalier seul pour cette équipe en pleine confiance. Et il en faudra de la confiance et de l'envie pour aller dans 15 jours défier Bayel, dans sa salle, un vendredi soir ... Mais la victoire sera impérative pour assurer la montée, à la condition que l'équipe 5 se sauve ...
Et ce qui semblait peu probable est en fait tout à fait réalisable dans une poule de GE5 très serrée puisque que 4 équipes se tiennent en 3 points, à savoir le CAP, le RS10 (exempte au dernier tour), Saint-Mesmin (qui avait battu la JGT avec un 17 ... bref !). La JGT 5 peut donc encore se sauver grâce à sa victoire nette sur Arcis 4, sur le score de 10 - 4 . Patrick a bien sûr tout gagné, et a été bien aidé par ses jeunes dont Louis Bourdicaud (3 aussi) et Baptiste Bonzon (2). Donc, il faut maintenant aller s'imposer au CAP, ce qui ne sera pas facile, mais pas infaisable, et il sera alors temps de sortir les calculatrices pour établir le classement.
L'équipe 3 a poursuivi son chemin en disposant de Bar 2, par la plus petite des marges, 8 - 6, mais il est vrai que cette équipe barséquanaise est solide et peut compter sur la présence de Claude Lamotte, intraitable à ce niveau. Comme toujours Nicolas Larique et  Paul ont capitalisé, simplifiant la tâche de Gabriel et Nicolas Tissier qui ont pu jouer en confiance et apporter les points décisifs. L'équipe demeure deuxième et ira elle aussi au CAP avec la ferme intention de dominer la paire Gandon-Beauclair pour garder son classement en attendant mieux en phase 2.
L'équipe 2 a elle encore la possibilité d'être très ambitieuse dés la phase 1, d'autant que la victoire surprise (et à vérifier !) de Langres sur Neufchâteau ouvre des perspectives nouvelles avant de se rendre dans les Vosges pour un match qui semblait injouable et qui devient finalement accessible ! Les coéquipiers de Francine ont été fidèles à eux-mêmes : combatifs et solidaires, soutenus par Lin impériale. Ils s'imposent donc 8 - 6 contre les Haut-Marnais d'Eurville. Maintenant, il faudra faire le long voyage vers les montagnes et se montrer performants pour coiffer Neufchâteau et Nogent sur le fil. Allez les verts !!!
Le déplacement de l'équipe 1 sera plus court, en allant au TOS, mais l'enjeu pas moins important puisqu'il s'agira de valider le maintien dans un match serré avec les autres représentants aubois de Saint-Mesmin et Moussey. C'est d'ailleurs les Mousséens qui sont venus s'incliner à la JGT ce samedi, des visiteurs privés de Vincent Kauss, un ex de la JGT, et le princiapl atout de l'adversaire du jour. La JGT a peiné, mais la victoire 8 - 6  a été obtenu sur le dernier match par Jérôme qui est aussi sur la voie du retour à un excellent niveau et s'offre de nouveau trois points. Florian a fait 1, Pierre 2 et les doubles ont fait la différence. Maintenant, il faudra faire un résultat au TOS pour valider le courage de cette équipe en phase 1, là aussi en attendant des jours meilleurs en phase 2.
 
La dernière journée sera donc à ne manquer sous aucun prétexte, mais les brûlages vont un peu (beaucoup !) compliquer les compositions d'équipes. C'est donc l'heure de la mobilisation générale pour ceux qui seront disponibles !!
 

Un léger frisson ... (J5, 24-25 novembre)

La défaite de ce week-end fragilise en effet notre équipe 1 qui se trouve dans une position inconfortable maintenant. Mais il n'y a pas de regret à avoir sur cette journée car les Simates ont fait le choix depuis longtemps de sacrifier une équipe impossible à sauver pour permettre à leur équipe 2 de se maintenir. Un choix qui fausse deux championnats mais qui est cohérent pour leur club. En attendant, les nôtres ont encaissé un 4 - 10 en déplacement, contre une équipe qui alignait deux joueurs à presque 1800 points. Jérôme a réussi à prendre un point et surtout Pierre Mahot, en remplacçant de luxe, a fait fort en faisant trois points pour son premier match de la saison, avec à la clé les deux leaders adverses, deux très belles perfs ! Pour autant, l'équipe est avant-dernière, à un point de Moussey, son premier adversaire, et la victoire devient impérative !
 
C'est tout l'inverse en équipe 2 où la dynamique est clairement positive : l'équipe est première ex aequo de sa poule ! Cette fois, il n'a pas fallu faire beaucoup d'efforts (mais beaucoup de kilomètres !) pour venir à bout d'une pâle équipe de Montigny, où aucun joueur n'atteint les 10. Même privés de Didier, remplacé par Victor, les Verts l'emportent 11 à 3, Francine et ce même Victor laissant filer un simple chacun. C'est donc avec beaucoup de confiance que le match d'Eurville arrive, une équipe en retrait de la JGT et qui constitue donc un adversaire à la portée des coéquipiers de Lin, avec l'assurance d'une place sur le podium en cas de succès.
Il en va de même de l'équipe 3, deuxième de sa poule et qui affrontait son principal concurrent pour la place de dauphin de Saint-Parres, assurée de monter. Bayel était un adversaire coriace et la défaite de Nicolas contre Damien Courtot prive les Verts d'une courte victoire. Paul a fait tous ces points, Gabriel a apporté celui du nul, mais il en manque donc un pour dominer une équipe qui, comme celle de la JGT, est déséquilibrée et portée par le uio Courtot-Secco de Herrera. Le podium est là aussi acquis en attendant mieux en phase 2 et la venue de Bar 2 constituera déjà un match pour penser à la suite du championnat.
Encore une équipe en deuxième position : les coéquipiers de Jérôme en équipe 4. Ils jouaient le TOS, un mélange de jeunes et de (très) anciens mais encore performants, à l'image d'André Weber et Guy Pouzieux qui ont entretenu un peu le suspens en s'offrant des victoires presque surprises, notamment sur Jérôme et Damien. Mais au final, les joueurs de la JGT l'emportent 9 à 5. Le prochain adverse, Aix, offrira une opposition intéressante et les locaux chercheront à assurer leur seconde place en creusant l'écart sur leur poursuivant immédiat.
L'équipe 8 est dans la même situation que les équipes précédentes : la seconde place lui est promise, faute d'avoir vaincu l'équipe la plus forte de leur poule, en l'occurence Moussey. Cette fois, ce sont les jeunes Tosistes qui ont subi les foudres des partenaires de Paul, qui pour l'occasion avait laissé sa place à Pascal Maillet, un néo-joueur de la JGT mais un habitué de notre club, pour l'heure seulement en loisir. Le passage à la compétition s'avère une réussite : un sans-faute et une équipe qui s'impose 10 à 0, Jean-Pierre et Santiago étant au diapason de leur nouveau petit camarade. Le prochain match contre Brienne devrait être la confirmation de le bonne forme de nos joueurs.
Enfin, au rayon des équipes qui vont bien, il reste les seuls invaincus de la JGT. Même remaniée, l'équipe 6 de Marie-Suzanne a étouffé les Romillons du RS10 au Noyer Marchand : 13 - 1 (Enzo sur le match 1). Le reste a été une démonstration alors que l'écart de points était pourtant réduit. Mais quand la dynamqiue est là, elle a un effet démultiplicateur sur le performance individuelle et collective. Les Verts sont donc toujours un solide leader qui voit poindre à l'horizon du prochain match le TOS, avant-dernier et semble-t-il pas de taille a constituer un véritable obstacle.
 
 
Les dynamiques négatives continuent à l'inverse de jouer à fond pour les autres équipes de la JGT.
C'est le cas de l'équipe 5 qui a enterré définitivement ses espoirs de maintien, sauf miracle. en se déplaçant à Saint-Parres, un leader solide est très expérimenté. Ce n'était pas le moment idéal pour se relancer, sans compter quelques soucis pour composer l'équipe ... Les partenaires de Patrick (et pour l'occasion de Paul) ont donc subi la loi d'une belle équipe patroclienne, menée par H Vazard et surtout C Cano, et encaissent un logique 4 - 10. On notera cependant que Louis Bourdicaud fait un perf à 830 (B Meilliez) et que Patrick a fait tous ses points, en bon capitaine. Le prochain match contre Arcis pourrait peut-être offrir l'occasion de débloquer le compteur ?
Enfin, noter équipe 9 a subi la loi sans partage de Moussey où la jeunesse a imposé un cinglant 0 - 10 à des Verts guère plus expérimentés et qui n'ont pas réussi à scorer malgré des parties serrées. Avant-dernière, notre équipe jouera Saint-Parres, un adversaire à sa portée.
 
Il reste donc deux journées pour aller au bout de ses ambitions ou sauver ses derniers espoirs. De quoi être motivés !
 
 

LA JGT SE PLACE AVANT LE SPRINT FINAL (J4, 10 - 11 novembre)

C'est une journée qui a offert quelques surprises, mais qui a surtout confirmé la dynamique entrevue depuis le début de la phase et que seule la journée précédente avait quelque peu modifiée.
 
Il en va ainsi des équipes 1, 5 et 9 : elles demeurent fragiles  et  en difficulté relative.
L'équpe 1 accueillait un épouvantail avec la venue d'Ancerville, un adversaire avec lequel il faudra compter maintenant que la Ligue a redécoupé les poules régionales et que nous avons d'ailleurs affronté deux fois ce week-end. L'équipe qui est venue samedi est taillée pour tailler en pièces ses adversaires et, avec ses quatre joueurs autour de 1500 points, elle n'a d'ailleurs fait qu'une petite bouchée des locaux. 1 - 13, tel est le score final dans ce match à sens unique durant lequel seul Jérôme a rappelé qu'il avait joué bien au-dessus de 15 et que les sensations reviennent peu à peu. Mais les copains ont été en souffrance et on ne sera pas surpris du résultat. S'annoncent maintenant deux matches qui seront importants pour assurer une place en milieu de tableau, le meilleur objectif que l'on puisse avoir. Mais les rencontres contre Saint-Mesmin puis Moussey ne seront pas forcément simples car ces deux clubs ont un réservoir potentiel et pourraient s'avérer difficiles à manier.
L'équipe de Patrick a perdu 6 - 8 contre Saint-Mesmin, un adversaire avec une équipe très abordable mais qui a aligné Damien Logeart, encore 17 et qui a bien sûr fait pencher la balance du côté des visiteurs ... On peut être surpris de voir des joueurs de ce niveau en départemental et se demander s'il ne faudrait pas instaurer un classement maximum pour chaque niveau. Patrick a fait deux, les gamins se sont bien débrouillés avec deux points pour Baptiste et un pour Louis Bourdicaud, mais il a manqué le petit point du nul ... L'équipe reste engluée à la dernière place et devra espérer à Saint-Parres, le premier de la poule ... pas aisé du tout !
Autre équipe en souffrance, l'équipe 9, mais elle se veut expérimentale ou ludique et le résultat ne compte pas. Cette semaine, ce sont les jumeaux Fregans et Ewen qui sont allés rendre visite à Brienne et ont subi un 2 - 8, Lukas et Baptiste réussissant cependant à scorer une fois chacun. Et la difficulté va aller croissant avec la rencontre prochaine contre Moussey ...
 
Pour les autres équipes de la JGT, le ciel gris de ce week-end a plutôt laissé entrevoir de jolies éclaircies !
L'équipe 2 a ainsi dominé par la plus petite des marges des Ancervillois réputés plus forts mais avec un 8 dans leur rang. La victoire est surtout le résultat de trois belles perfs à 12 réalisées par Didier, Lin et surtout Francine qui a lancé son équipe grâce à un premier match bien maîtrisé. Ses coéquipiers trouvent dans cette victoire de quoi fonder quelques espoirs avec une deuxième place intéressante avant d'aller à Montigny, un adversaire largement dépassé par le niveau de compétition... On peut donc espérer que notre équipe 2 se mêle à la lutte pour la montée.
Il en va de même pour l'équipe 3, même si le faux-pas contre le leader Saint-Parres, lors de la journée 3, risque d'être rhédibitoire. En attendant et sans surprise les coéquipiers de Nicolas ont laminé Moussey 11 - 3 ... avec cependant trois contres qui ne sont pas les bienvenues de la part de Victor et surtout Gabriel, qui semble en difficulté de motivation actuellement ... La fin de phase sera donc surtout intéressante pour suivre le comportement de nos deux jeunes, que l'on est en droit d'attendre à un niveau de performance plus élevé ...
Le ''team Jéjé''  a lui aussi repris sa marche en avant en retrouvant son leader. Bar en en fait les frais avec un beau 12 - 2. Damien et Jérôme ont cependant été surpris par la paire Ludinard - Berthon et ont concédé un simple chacun. Il est vrai que Thierry Berthon, qui s'entraîne toutes les semaines chez nous, connaissait bien ses adversaires du jour ! L'équipe est, tout comme la 2 et la 3, seconde de sa poule et ira au TOS pour y livrer un match à priori très déséquilibré car les Tosistes sont en grande difficulté.
La deuxième place semble aussi taillée sur-mesure pour l'équipe à Paulo qui est venue à bout du TOS et suit de près les Mousséens dans le championnat G7. Paul avait emmené avec lui Nathan et Santiago, qui ont pris deux simples, tandis que le Papy faisait un sans-faute. Une belle victoire 8 - 2 donc pour cette équipe qui jouera logiquement la montée, en affrontant encore le TOS (l'autre équipe !) lors de la journée 5.
 
La JGT 6 aura aussi pour objectif la montée, un objectif d'autant plus atteignable que l'équipe a dominé avec autorité Brienne, un des deux rivaux potentiels. Le score de 9 - 5 traduit la domination des hommes de Marie-Suzanne, qui ont subi la loi d'Ebert mais n'ont pas concédé grand-chose aux autres Briennois. Les Verts sont donc de solides leaders avant de jouer le RS10. Tout se jouera en fait lors du déplacement à Bayel qui sera une véritable finale.
A l'inverse, l'équipe 7 a dilapidé ses espoirs de montée en s'inclinant logiquement à Moussey, où Christophe Barroy et les siens étaient bien trop forts pour nos minots et Alain. Le score de 1 - 13 est sévère mais on y verra cependant un signe positif avec la victoire de Hugo Crespin pour son premier match en compétition.
 
La semaine prochaine, c'est ''place aux jeunes ! '' avec deux compétitions en deux jours (sans commentaire ...). Les grands  poseront donc la raquette pour venir conseiller les plus jeunes dans les 7 équipes engagées.

Une JOURNEE DIFFICILE, difficile ... (J3, 27-28 octobre)

Tout était difficile lors de cette troisième journée, jouée pendant les vacances pour cause de compétition internationale lors du week-end précédent : pas de salle, joueurs en vacances et joueurs absents pour des raisons personnelles. Bref, une journée qui s'annonçait compliquée et qui l'a été à la table, avec pour la première fois de la saison un ratio victoires/défaites négatif.
 
Il y a malgré tout eu des résultats positifs.
L'équipe 6 est ainsi toujours invaincue au bout de trois rencontres remportées avec aplomb par les garçons de Marie-Suzanne, capitaine intraitable et bienveillant pour ses jeunes. Arcis, incomplet et désarmé n'a ainsi pas pesé lourd et a subi un 14 - 0 indiscutable. Mathis et Enzo ont au passage montré leur progrès en étant calmes, solides et consistants dans le jeu. Eric, qui était venu apporter son écot à la victoire promise aux Verts, a donc apprécié de voir les progrès de nos jeunes. Il faut maintenant préparer la venue du co-leader Brienne, pour une finale avant l'heure qui sera compliquée mais pas injouable.
L'équipe 2 a aussi remporté une précieuse victoire, bien plus courte mais importante, aux dépens de Langres, battu 8 à 6. On aurait pu s'attendre à un succès plus large face à une équipe alignant un 5 et un 6 (!), mais les deux leaders de Langres, un 10 et un 12, ont fait 6 / 7 et ont entretenu le suspens. Seule Lin a  réussi à prendre un point contre le 10 et a donc permis la victoire de la JGT. Petite victoire donc avant d'accueillir Ancerville, dans une situation sans pression et donc avec l'envie de bien faire.
 
Pour nos autres équipes, le week-end a été long, à tous les sens du terme, puis que certaines équipes avaient joué dés le 20 octobre au soir.
L'équipe 1 d'abord. Eurville reste un sérieux client à ce niveau : le 3 - 11 en est la preuve ... Seuls Jérôme et Florian ont pu scorer en simple, alors que José, blessé, et Pierre, en délicatesse avec son jeu, n'ont rien pu faire contre une équipe qui était de toute façon plus forte. Une défaite qui n'a donc rien d'une surprise et dont il va falloir se remettre vite car Ancerville (comme pour l'équipe 2 !) pourrait bien repasser une seconde lame tranchante si les locaux ne sont pas présents au rendez-vous !
La défaite la plus douloureuse est sûrement celle de la 3. Une courte défaite 6 - 8, mais une défaite qui laisse toutes grandes ouvertes à Saint-Parres les portes de la montée. C'est dommage ... Paul et Nicolas Larique ont fait deux, seulement, et comme les copains étaient en difficulté, cela n'a pas suffi face à des visiteurs qui semblent très très attachés à battre la JGT... Bref, il faut panser la petite plaie et penser à se faire plai-sir contre Moussey 4, un adversaire de moindre valeur, normalement.
Les coéquipiers de Jérôme, auquel nous pensons tous, ont subi la loi d'une belle équipe simate. Pourtant Victor a répondu présent en battant un 850 puis un 940. Damien retrouve peu à peu son niveau et fait lui aussi deux points. Mais Batiste n'a pris qu'un seul autre point et les Verts ont été battus lors des deux doubles. Donc une défaite 5 - 9 qui n'est pas une surprise mais qui est un peu décevante malgré tout. Accueillir Bar 3 sera peut-être l'occasion de goûter de nouveau à la victoire, même si Bar devrait aligner Arnaud Turk, un OVNI à ce niveau, mais qui ne peut pas à lui seul faire 8 points.
L'équipe 5 de Patrick connaissait son sort avant de jouer : elle voulait seulement éviter le 0 pointé ... Raté, même si Patrick est passé près d'un exploit. Pas de regrets donc, mais maintenant, il y a urgence à gagner pour notre équipe 5, qui a déjà deux défaites au compteur, mais zéro victoire. Il faudra donc impérativement battre Saint-Mesmin, ce qui ne sera cependant pas facile.
Les petits jeunes d'Alain avaient l'occasion de se tester après une victoire trop facile face à La Chapelle ... Raté : 6 - 8 et sûrement pas mal de regrets car les visiteurs d'Aix étaient prenables C'est leur recrue de l'été, l'ancien joueur Didier Rampon qui a fait parler son expérience face à nos gamins. On notera cependant que Romain a encore fait tous ses points, confirmant qu'il est bien le leader de jeu de cette équipe ; s'il progresse sur le plan offensif, il disposera alors d'un jeu complet qui pourrait faire des dégats ! Le prochain match lui offrira d'ailleurs de belles oppositions avec le déplacement à Moussey, surtout si C Barroy retrouve son équipe : match compliqué  en perspective !
Enfin, nos deux équipes de GE7 ont connu des sorts similaires. Cette fois-ci les papys avaient laissé les mitraillettes au vestiaire et s'inclinent sèchement 2 - 8 contre d'autres Mousséens, emmenés par F Charles. La défaite est logique mais un peu sévère. Il faudra maintenant défier le TOS pour bien repartir. Pour Isabelle et ses garçons, le match a été un peu plus équilibré mais les jeunes Romillons sont venus à bout des joueurs de la JGT en s'imposant 3 - 7. Chaque joueur local a scoré une fois contre la petite Amélie Dervin mais ont été impuissants contre les partenaires de cette dernière. Le match à Brienne sera encore difficile face à une équipe bien armée pour ce niveau.
 
Voilà donc une journée 3 qui ne restera pas dans les annales du club et qu'il serait bon de chasser de nos mémoires dans 15 jours. En attendant, le ping s'offre un week-end de relâche sauf pour ceux qui voudront courir après les points au tournoi homologué du TOS.

PRESQUE PARFAIT ! (J2, 6-7 octobre)

C'est en effet le constat qui découle des résultats : deux nuls pour six victoires (et une équipe exempte), voilà un bilan qui témoigne de la bonne forme de la JGT en ce début de championnat, malgré un effectif assez réduit. La JGT semble plutôt à l'aise dans cette phase qui marque le début véritable de la nouvelle Ligue : nos équipes semblent parfois très nettement au-dessus du lot, mais il est vrai que ce n'est que le début, que des temps plus durs viendront forcément et que la deuxième phase replacera les équipes à leur juste valeur. En attendant, ne boudons pas notre plaisir : jouons et gagnons !
 
Ceux qui ont joué mais pas gagné n'ont pas non plus perdu et ont au moins su ramener deux points de leur déplacement.
C'est d'abord le cas de notre équipe 1 qui ramène le nul du RS10, dans un match où la JGT avait un petit avantage sur la papier mais qu'elle n'a pas su convertir sur le carré bleu du Noyer Marchand. Le match avait bien débuté et les visiteurs menaient 3 à 2 avant de connaître un trou d'air et de prendre un  0 - 4 au milieu de la partie. Il a alors fallu se reprendre avec 4 à 1 sur les derniers matches et finalement voir Pierre et Jérôme prendre les deux derniers simples et le point du nul. Ce sont d'ailleurs eux, les petits nouveaux de l'équipe, qui ont fait 5 points en simple et largement contribué au résultat positif de ce jour. Il faudra cependant élever le niveau pour espérer contre Eurville qui vient de battre Ancerville en rendant pourtant 600 points de classement ... Respect !
La JGT 9 a pris deux points contre l'autre ogre pongiste de l'Aube, le TOS. Isabelle a scoré à tous les matches et porté son équipe, avec l'aide de Lukas, tandis que Baptiste a été en échec tout au long de l'après-midi. Dans cette équipe entre compétition et loisirs, on voit tout de suite qu'Isabelle va capitaliser tous les progrès réalisés depuis son arrivée au club pour montrer la voie à ses jeunes camarades. Ces points pris restent à valoriser par une victoire contre le RS pour le troisème match consécutif à domicile. 
 
Si l'on en juge par le résultat de cette équipe romillonne ce samedi, contre la JGT 8, on peut en effet espérer un résultat positif. Les papys ont en effet flingué, avec un sans-faute : 10 - 0 ! Le score est somme toute logique compte tenu de la différence de niveau affiché, mais on soulignera que Santiago se met au diapason de ses anciens et signe lui aussi une belle rencontre. Les coéquipiers de Paul ont donc deux victoires et essaieront d'enchaîner en accueillant Moussey 6, une équipe de gamins encadrés par le retour du sympathique Franky Charles qui devrait faire mal à ce niveau. Un match qui pourrait être indécis ...
La JGT 7 a elle aussi gagné sa seconde rencontre, et là aussi par KO : 14 - 0 à la Chapelle. Alain et ses jeunes, Romain, Joseph et Mathias, n'ont même pas laissé les miettes à leurs hôtes, pour se positionner d'emblée dans le haut du classement. La venue prochaine de Moussey 5, menée par le duo Biget - Barroy, constituera un morceau oh combien ! plus consistant mais permettra de vérifier les progrès de nos jeunes, par ailleurs tous engagés en critérium. Un match qui sera instructif.
Autre cavalier seul, l'équipe de la miss Marie-Suzanne qui se montre redoutable en chef de meute : ses garçons n'ont fait qu'une petite bouchée de Bar avec un 12 - 2. Il est vrai que Victor était venu suppléer l'absence de Philippe, ce qui a forcément contribué à la victoire. Seul Enzo a laissé deux simples dans cet après-midi réussi. Le prochain match contre Arcis devrait permettre de valider le maintien et de voir venir les ''gros'' potentiels de la poule, Brienne et Bayel, avec beaucoup de sérénité et ... d'envie ! Si Marie promet un de ses gateaux à chaque victoire, nul doute que Jean-Michel et les copains n'auront aucun mal à trouver la motivation nécessaire !
Enfin, pour clore sur les grosses victoires, soulignons que la JGT2, battue la semaine passée, a passé sa rage sur Moussey 3 : 13 - 1. Les Mousséens manquaient nettement d'arguments à faire valoir pour ce niveau de compétition et la JGT, au complet et avec Didier, n'a laissé qu'un simple, Francine subissant le beau jeu d'A. Villecourt. Dans les autres matches, l'écart était bien trop important. L'équipe retrouve une position confortable en milieu de tableau, avant de recevoir Langres, une équipe à trois joueurs entre 10 et 12 mais avec un ''trou'' dont il faudra profiter. Une victoire, possible et logique, serait bienvenue avant d'accueillir Ancerville. 
 
Deux équipes ont elles aussi gagné mais dans la douleur, mais ce sont de belles victoires.
L'équipe 4 a en effet battu une équipe du RS10 qui joue avec trois joueurs expérimentés et le jeune Charly Dervin, qui accompagne son père mais souffre pour l'instant à ce niveau de pratique. Les coéquipiers de Jérôme et du revenant Damien Ré (qui ne jouait plus depuis ... 2010 ? ) ont su profiter de ce point faible pour arracher la victoire sur le fil, dans un match décousu où les deux équipes ont fait une série positive et une série négative. Batiste et surtout Bertrand, avec trois points, ont porté l'équipe qui doit gagner encore en homogénéité sur les doubles pour être plus sereines. Malgré tout, on ne fera pas la fine bouche avant d'aller à Saint-Mesmin, où les locaux peuvent être redoutables si Alexandre Ferrand est présent.
Enfin, on soulignera la jolie victoire de l'équipe 3 chez les Dryats, petite mais précieuse victoire 8 à 6. Les Verts menaient 7 à 1 avant de se relâcher coupablement sur la fin et il a fallu que Nicolas aille chercher un dernier point sans lequel la JGT aurait eu bien des regrets. Il faudra analyser cette fin de match vraiment ratée qui a failli ruiner les premiers efforts de la matinée...  La venue de Saint-Parres sera l'occasion de vérifier la solidité de notre équipe.
 
Le président doit être soulagé, lui qui redoutait tant ce début de phase, entre mouvements de joueurs et réorganisation du club. La JGT est présente et bien présente. Reste maintenant à ne pas se disperser : dans les poules à huit, trois victoires assurent presque à coup sûr le maintien. Alors, plusieurs de nos équipes auront déjà cet objectif en tête pour la prochaine journée. celle-ci sera cahotique pour tous les clubs mais le nôtre en particulier : au milieu des vacances et sans salle ... Cela fait déjà de longues semaines que Patrick cherche des solutions pour que la journée se passe le moins mal possible. Que chacn soit donc attentif aux jours et heures des matches.

JOURNEE 1 : LES JEUNES AU RENDEZ-VOUS

La cloche de la reprise a donc sonné ce samedi 29 septembre, après plus de 4 mois sans championnat. Une reprise marquée par de nombreux changements liés à le refonte des championnats, aux évolutions des effectifs de chaque club et donc avec des incertitudes fortes. Au moins, à la JGT, il y a une certitude : les jeunes sont fidèles au rendez-vous et ont contribué, selon leur niveau, aux bons résultats de ce week-end, en réalisant plusieurs jolies perf. De quoi faire plaisir aux responsables de l'Ecole qui sont sur le pont avec eux depuis le stage de reprise il y a un mois.
 
Avant de parler des équipes, un mot pour signaler que vous trouverez désormais les résultats sur la page d'accueil du club, dans un ''api'' issu de Pingpocket. Vous pourrez en fait accéder à de nombreuses données librement : résultats, composition des équipes, classement, feuilles de matches (en cliquant sur les scores) mais aussi des infos sur les joueurs en cliquant sur leur nom. Bref tout ce qu'il faut pour analyser finement les résultats et préparer les confrontations à venir. A vous de vous familiariser avec cet outil qui accroît les informations disponibles pour chacun.
On notera aussi, toujours sur le plan informatique, que c'est désormais Arnaud qui a la main sur GIRPE et qui vous a préparé les feuilles de matches et autres compositions d'équipes.
 
Les matches maintenant. 6 victoires et 3 défaites (dont une confrontation directe), soit un bilan plus qu'honorable pour une journée 1 que nous avons plus souvent l'habitude de rater. Un progrès, même si on voit que le niveau va monter en Régionale avec l'intégration des équipes de l'ex-ligue de Lorraine.
 
Alors, parlons résultats en commençant par les vaincus.
C'est le cas de l'équipe 2 en GE3  qui recevait Nogent et s'incline logiquement 3- 11 contre une équipe qui alignait notamment un 15 et un 12. Les Verts ont seulement pris les points contre le maillon faible adverse classé 9. Un début difficile pour une équipe qui avait brillé l'an dernier autour du duo d'étudiants Pierre-Lin et qui doit maintenant intégrer Victor et retrouver de la solidité. Le match à Moussey nous en dira plus sur le potentiel de cette équipe.
Autre défaite pour une équipe largement remaniée, cette de l'équipe 5 de notre président, qui évolue en GE5, avec un revenant, Baptiste et deux jeunes qui montent d'un cran après une saison en D2, Mathis et Louis (Raveneau). L'équipe s'incline 3 - 11 contre des Romillons très expérimentés (Hilgers, Gouthier, ... ) et le jeune Lucas Prost, transfuge du CAP et habitué de l'ex-R4. La défaite peut être considérée comme normale, mais on verra des signes encourageants dans le victoire de Mathis contre René-Didier Hilgers et celle de Louis contre la batailleuse Stéphanie Gouthier, deux jolies perf pour nos minots donc. Il restera à Patrick de remotiver les troupes avant la journée 3, l'équipe étant exempte pour la prochaine journée. On notera que dans cette poule, le TOS a aligné une équipe qui n'a pas grand-chose à voir avec ce niveau de compétition (dont un 14 et un 12 ...), et on espérera que ce club ne faussera pas le championnat avec un effectif changeant sans cesse ...
Encore une défaite mais que l'on peut aussi présenter comme une victoire puisque la JGT 8 a battu la JGT 9 sur le score sans appel de 9 à 1. Score somme toute logique si l'on y regarde de près : l'équipe de Paul (notre photo) est beaucoup plus expérimentée que l'équipe d'Isabelle, dans laquelle débutaient Julien et Frédéric. Seul Santiago a laissé un point aux copains, les papys faisant carton plein. On rappellera au passage que dans le championnat GE7, la LEGTT a décidé, sans qu'on sache pour quelles raisons de présenter des équipes de 3 joueurs avec un seul double, soit dix parties. On ne comprend pas bien le but de ce changement, mais c'est ainsi ... La prochaine journée verra la 8 se rendre au RS10(10) tandis que la 9 accueillera le TOS(11).
 
La transition vers les victoires est donc facile ce soir : toutes les autres équipes ont imité l'équipe 8, parfois de justesse, souvent avec maîtrise.
A tout seigneur, tout honneur : notre nouvelle équipe 1 a dynamité une pâle équipe d'Arcis qui aura bien du mal à faire bonne figure dans cette configuration où seule Amandine Gagneur semble être en mesure de tenir son rang. Les coéquipiers de José l'emportent donc 12 à 2, avec des débuts réussis pour Pierre (mais il avait en fait débuté lors du dernier match en mai) et de Jérôme qui a vécu une reprise très confortable. La victoire lance donc un championnat qui sera relevé par la présence d'Eurville 3 et surtout d'Ancerville qui a aligné une équipe entre 13 et 15 ... En attendant d'affronter nos nouveaux partenaires de jeu, il faudra déjà retrouver un adversaire plus habituel en faisant le voyage au RS 10, une équipe homogène entre 10 et 12, donc à la portée des nôtres, sachant qu'en plus Pierre Mahot est en réserve. Gagner ce match placerait la JGT au chaud pour la suite du championnat.
L'équipe 3 a elle aussi dominé Arcis, l'équipe 3 arcisienne, un adversaire solide à ce niveau (donc le GE4 actuel) et contre lequel la JGT se casse souvent les dents. Mais là, il n'y a pas eu photo : 10 - 4 pour les partenaires de Nicolas Larique ! Il est vrai que dans cette équipe reconstruite, la paire Nicolas Larique - Paul Rosnet, deux gauchers au toucher de balle garanti, devrait faire mal. Si Nicolas Tissier (de retour et en manque de jeu évident) et Gabriel (remplacé pour cette fois par un bon Batiste) se mettent au diapason, on jouera la montée. Confirmation de ces bonnes dispositions dés la journée 2 à Saint-Parres, avec un adversaire là aussi solide à ce niveau.
L'équipe 4 est déjà allé chez les Patrocliens : ''veni, vidi, vici'' (''je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu'' aurait dit Jules César au sujet de la Gaule) ! 13 à 1 pour Jérôme ''César'' Godde et ses coéquipiers qui n'ont fait qu'une grosse bouchée de locaux pas du tout taillés pour ce championnat (GE5), à moins que ce ne soit la JGT qui soit trop forte avec Bertrand, Louis (Bourdicaud) et bientôt Batiste à la place de Gabriel. On aura sûrement une vision plus juste des forces en présence après la réception du RS10.
Toujours en GE5, les nouveaux partenaires de Marie-Suzanne, qui a perdu la famille Stoltz et Mélina pendant l'été, débutaient aussi à Saint-Parres ... La JGT revient avec une jolie victoire 8 à 6 contre une équipe de vieux briscards (Collin et Guillaume notamment). Jean-Michel a fait trois, Philippe et Marie 2 chacun, l'équipe a pris un double et la victoire a été acquise grâce à une grosse perf d'Enzo qui bat Collin (729) ! De quoi donner confiance à un Enzo dont on sait la fragilité en match. Il faudra maintenant aller à Bar 4, un adversaire largement à la portée des Verts.
Enfin, l'équipe 7 (en GE6), menée cette année par Alain Portenier, faisait le court mais périlleux déplacement du TOS et elle a signé une belle victoire. Courte car acquise au dernier match, sur le fil donc. Belle parce que les gamins d'Alain ont fait de jolies perfs pour s'imposer, notamment Joseph qui bat Denis Protat, mais aussi Mathias et Romain qui font deux eux aussi. Un bon début à valider par une victoire à la Chapelle ?
 
Ce soir, on peut donc être rassuré : malgré un mouvement d'effectifs important cet été, la JGT semble être capable de tenir son rang et les joueurs ont répondu présents. De quoi faire plaisir à un président qui a beaucoup donné ces dernières semaines pour préparer la saison et qui trouve là une première récompense à ses efforts.
 
 
 

© 2015 jeunegardetroyes - rue Gustave Eiffel, Rosières-près-Troyes


© 2015 jeunegardetroyes - rue Gustave Eiffel, Rosières-près-Troyes