LA JEUNE GARDE DE TROYES


Le tennis de table pour toutes et tous !

La moyenne, en progrès donc !

C'est en effet la première bonne nouvelle de la troisième journée de championnat : la JGT, même affaiblie, encore plus affaiblie d'ailleurs par l'absence de Bastien, a su trouver l'énergie pour redresser la tête et afficher un bilan un peu meilleur que prévu : 4 victoires pour autant de défaites et un nul.
 
Le nul est l'oeuvre de l'équipe 8, en déplacement au CAP. On aurait peut-être pu espérer un peu mieux mais le nul reste une bonne opération contre un club en plein renouveau grâce à sa formation. Paul et Maxence ont pris un point, la JGT a pris le double et c'est Marlonn qui a scoré deux fois pour ramener le nul. L'équipe se replace ainsi au classement avant de recevoir Brienne pour une victoire espérée. 
 
C'est aussi en GE 7 que l'on ira chercher une première victoire pour cette journée, et en plus la première victoire de la saison pour cette équipe qui permet à des adultes de faire leurs premiers pas en compétition. Donc, Didier et ses compagnons Frédéric et Nathan sont allés s'imposer à Aix sur le score de 7 à 3. C'est d'ailleurs Didier qui a porté l'équipe en réalisant un sans-faute. Il faudra maintenant confirmer (ou pas ! Ce ne serait pas grave) ce premier succès en allant jouer les jeunes dryats lors que la journée 4.
Les trois autres succès sont d'autant plus agréables à évoquer qu'ils n'étaient pas forcément attendus.
C'est d'abord le beau succès de l'équipe 7 contre le TOS, sur un score net, 9 - 5. Sur le papier, les Tosistes étaient un cran au-dessus mais l'équipe 7 de la JGT est l'équipe la plus stable, avec très peu de changements, une cohésion forte et bénéficie de la présence rassurante du duo Hugo-Alain pour encadrer les jeunes. Ce samedi, tous ont été bons en signant 5 perfs et en prenant les deux doubles. Ainsi, Louis fait 1, Joseph, Hugo et Alain 2 chacun. On notera en particulier la très belle perf d'Alain qui s'offre Guy Pouzieux, soit une perf à 780 contre un joueur particulièrement difficile à jouer et accrocheur. Il faut maintenant aller défier le RS10, sans trop savoir à l'avance à quoi s'attendre car la composition d'équipe tourne beaucoup ...???
Autre très jolie perf : l'équipe 5 de la famille Hilgers qui bat Moussey 4 sur la plus petite des marges, mais une marge suffisante pour prendre trois points. Là encore, la marche pouvait sembler un peu haute car les Mousséens alignaient Laurent, Jérémy et Joris mais tous semblent actuellement dans le dur et les Verts ont su en profiter en signant un 3 - 0 pour conclure un match où ils ont presque toujours été menés ! Bien sûr, Marie-Suzanne a une nouvelle fois montré le chemin : 3 victoires dont un perf à 800. Romain et René-Didier ont scoré deux fois et le point de Mathis a finalement fait la différence. Il faudra maintennant se préparer à accueillir un autre adversaire, Chaumont, capable d'aligner des joueurs à 1000 points, mais aussi très hétérogène. Un match qui signerait le maintien en cas de victoire pour une équipe promue en décembre !
Enfin, la dernière belle victoire est celle de l'équipe 3, largement remaniée depuis la phase 1 et à la peine. On ne donnait pas forcément cher de ses chances en accueillant les grognards d'Arcis avec à leur tête Yves Gallois et Ludovic Malbec. Mais le néo-jgiste Yann Deubel et ses compagnons de jeu ont fait parler la poudre : 5 perf à 8 et 9 (dont deux pour Yann et pour Patrick) pour une seule contre (Bertrand qui revenait de blessure) et deux doubles ont porté le score final à 11 - 3. Net ... mais quand même accroché à la table. L'équipe se replace dans sa poule avant d'aller à Moussey jouer la paire Thoyer-Blanc, autrement dit des joueurs très solides.
 
Les autres résultats semblent assez logiques mais si on peut trouver certaines défaites un peu sévères...
C'est le cas avec l'équipe 4 qui s'incline sèchement à Aix contre une équipe certes menée par Didier Rampon mais qui ne semblait pas imprenable ... Pourtant la défaite 4 - 10 ne souffre d'aucune contestation : les Verts sont passés à côté de leur match ... Donc, on passe à autre chose et on se concentre sur le match suivant pour effacer la frustration du jour : il faut aller au Mesnil/Oger ... Champagne en cas de victoire !
L'équipe 2 a elle bu la tasse et c'était de l'eau plate .. remarquez qu'avec la route du retour depuis Vittel, l'eau était conseillée de toute façon. Mais on peut aussi fêter les victoires en arrivant ... Le match s'annonçait assez équilibré même si les locaux étaient favoris. Ils ont confirmé leur supériorité en s'imposant 10 - 4, un score malgré tout sévère pour nos couleurs. Dans ce déplacement morose, on notera cependant que Louis a encore fait deux perfs à 900 et 1000. Le prochain match sera important : Saint-Parres reste un concurrent direct pour le maintien et il faudra ce matin-là avoir les idées claires !
Les Patrocliens ont d'ailleurs ouvert les hostilités en disposant de l'équipe 6 vendredi soir, sur le score 9 à 5. Il est vrai que les bleus bénéficiaient de la présence de Thierry Guillaume et Benoît Maujean, face à une équipe de la JGT un peu démobilisée par des circonstances extérieures au match. Santiago, Thierry, Kefeng et Maxime ont tous scoré mais cela n'a pas suffi. L'occasion de prendre une revanche arrive de l'Est avec la venue d'Eurville, mais ce ne sera pas simple ....
Enfin, l'équipe 1 jouait un match sans espoir contre une solide équipe ardennaise de Tagnon. Affaiblie une fois encore, l'équipe n'avait pas les armes pour lutter et s'incline 2 - 12 malgré une jolie résistance d'Arnaud qui fait un 11 et un 12. Il faut maintenant se préparer à affronter le CAP, à Villenauxe, en espérant un résultat positif.

La journée 4 est toujours un tournant. La JGT a 15 jours pour la préparer au mieux, en commençant par de bonnes performances en individuel le week-end prochain.

SANS APPEL ...

C'est ainsi qu'on pourrait résumer les résultats de la journée : deux victoires pour sept défaites, et des défaites souvent sèches, brûlantes. En même temps, il n'y avait pas grand-chose à faire dans des matches où la JGT rendait parfois plusieurs centaines de points à ses adversaires, comme face à Saint-André où les jeunes verts pesaient 800 points de moins que leurs expérimentés visteurs ...
Alors, litanie de défaites et petit rayon de soleil pour finir ...

Défaites de 1 à 5, non-stop ...
L'équipe 1 jouait une partie importante contre Arcis, une équipe à sa mesure. Le résultat est décevant, stigmate de la phase 1 à coup sûr où l'accumulation de défaites a entraîné perte de confiance et de savoir-faire pour tuer un match. Nicolas, Arnaud, Cédric et Bastien ont tous scoré, mais cela n'a pas suffi pour éviter la défaite 5 - 9. C'est encore Bastien qui a été le plus performant, avec deux victoires, pour un début de phase très prometteur de ce garçon qui jouait il y a six mois en GE5 et qui cumule maintenant les perfs à plus de 1000. Il faudra espérer faire un bon résultat au CAP, mais ce sera difficile : les joueurs d'Alain Guillemin ont le moral au beau fixe et les ''vieux'' sont poussés par de jeunes pousses talentueuses et sans limites. Danger assuré !
L'équipe 2 avait fait un bon coup à Commercy et s'attendait à un match difficile contre Neuves Maisons. Les Lorrains ne sont pas venus faire les soldes : ils dominaient la JGTde 1200 points sur la feuille et ont confirmé sur la table avec un 2 - 12 logique. On notera cependant que Didier et surtout Louis, dans la continuité de ses bons matches à Bazeilles, ont dominé un 1250. La défaite est cruelle mais ce n'est pas là que la JGT obtiendra le maintien, ni à Vittel sûrement. Il faut donc profiter de ces matches pour travailler et progresser en attendant les équipes moins fortes.
L'équipe 3 était décimée, avec le seul Nicolas de l'excellente phase 1 : c'était trop pour affronter les Delpas et autre John Lor de Saint-André. Les Verts encaissent un 4 - 10 sans déception, avec des points marqués par Nicolas et Jérôme qui a quand même fait une petite perf. Pour Aloÿs et Maxime, la marche de la GE4 est encore bien trop haute, mais ils auront mesuré le chemin à parcourir.
Plus étonnant sur le papier, l'équipe 4 a, elle, été balayée par le TOS, sans grand nom ni beaucoup de points, mais avec le savoir-faire des jeunes de Christophe Do. Seul Patrick a pris le premier simple, avant que l'équipe ne subisse treize défaites consécutives ... Aix se profile à l'horizon, pour se refaire un moral en espérant avoir évacué cette défaite contre de talentueux gamins.
L'équipe 5 est tombé sur un gros morceau à Saint-Parres : Meilliez, Guillaume et Mico ... des joueurs expérimentés face à nos minots et une défaite 3 - 11 à la clé. Les Verts ont quand même battu trois fois Bernard Meilliez, soit autant de perf pour Enzo, Mathis et Pascal. Le prochain adversaire sera Moussey, et ce sera sûrement tout aussi difficile ...
Pour en finir avec les défaites, sautons en GE7 avec deux défaites là encore. D'abord à Bar-sur-Seine, où Paul, Jean-Pierre et Marlonn n'ont pas réussi à peser bien lourd contre les jeunes Barséquanais ... 1 - 9 ... qui semble bien sévère. Et le CAP arrive ...
En 9, pas mieux même si le score est un peu moins sévère avec un 3 - 7 qui a offert une victoire à chacun ... Aix sera peut-être plus facile à jouer ???
 
Finissons donc par les victoires... à petites bouchées car elles sont rares.
Alors régalons-nous avec l'équipe 7 victorieuse d'Aix, une équipe très féminine. Hugo, comme toujours a joué la locomotive, Alain et Joseph ont l'habitude de suivre et René-Didier a participé à la fête. Au final, une victoire 9 - 5, seul le prometteur Cillian Degardin résistant fermement, et de la confiance engrangée avant le TOS.
Enfin, le dessert avec notre reine-pâtissière : Marie-Suzanne avait fait une bombe pour le déplacement à Moussey ! Boom et 9 - 5. Et comme elle a le sens du partage : deux points chacun pour Louis, Thierry et Santiago, sans compter elle-même et un double. Christophe Barroy rêvait sûrement d'un café plus gourmand pour les rouges et noirs... !
 
Tout cela nous laisse avec le goût amer des week-ends pas enchantés. Le championnat fait une pause d'un mois, le temps de retrouver un effectif et des batteries bien chargées pour le second assaut de la phase. Allez allez !!!

LE TEMPS DES VOEUX ...

... mais déjà le temps des actes. C'est reparti. On sait que ce sera encore difficile, qu'il faudra sûrement batailler pour certaines équipes, mais qu'il faut aussi savoir être optimiste et croire dans le potentiel de nos joueurs et leur envie collective de défendre nos couleurs.
Un exemple ? L'équipe 5 recevait Brienne, un adversaire toujours coriace à ce niveau. Au bout d'un 0 - 5 cinglant, bien des équipes auraient renoncé et baissé la tête. Et bien, les Verts, menés par Mathis et Romain, ont relevé cette tête et livré une superbe bataille pour infliger un 4 - 0 à leurs adversaires et se relancer. Dans la dernière série de simples, ils signent un 3 - 1 qui leur offre le point du nul, une victoire en fait dans les têtes : ''on peut le faire''. Pour arriver à ce beau résultat, il a fallu des perf : Romain contre S Hénault, Mathis contre JL Delestrade et Marie-Suzanne contre S Eber. Des jolis coups, sûrement un grand plaisir d'avoir livré bataille tous ensemble.
Parmi les autres performances notables du week-end, il faut souligner que d'entrée l'équipe 2 a montré un beau visage dans son déplacement à Commercy, avec une victoire sur le fil 8 - 6. Didier a donné le ton en battant le meilleur joueur local, une perf qui s'est avérée décisive au final. Ensuite, tous ont scoré : Bastien et Batiste deux fois, Louis une fois, Didier une autre fois et un double a offert le grand Huit. Un bon début, qu'il faut bonifier dés la journée 2 contre Saint-Parres, laminé à Neuves-Maisons. Une victoire assurerait quasiment le maintien.
Un autre joli coup a été réalisé par les coéquipiers de Jérôme à Sait-Mesmin 4. Face à une équipe qui à l'habitude de jouer ensemble, la JGT new look, avec ces trois petits nouveaux a bien tenu la table et s'impose 8 - 6. Si Thierry a souffert, Fabrice et Jérôme font deux et surtout Kévin, monté d'un cran, fait tout simplement 3 et deux perf contre L Dos Santos et surtout M Boivin. Le double a permis d'atteindre les 8 et de bien débuter avant la réception d'une belle équipe tosiste.
L'équipe 6 n'a pas gagné mais comme la 5, elle décroche un bon nul contre les jeunes bayellois et leur mentor Fred Erard. Si ce dernier a été intouchable, les Verts ont par contre scoré 7 fois contre ses coéquipiers, avec deux victoires pour Santiago, Thierry (qui progresse de match en match et qui n'aime pas du tout perdre !) et Pascal, et un double en prime. L'équipe ira à Moussey pour mesurer ses progrès.
Les coéquipiers de Paul ferment le tableau des victoires avec une promenade 9 - 1 contre la Chapelle, dont les sans-fautes de Jean-Pierre et Maxence. Le voyage à Bar sera un poil plus relevé mais Maxence est devenu régulier et performant, alors ... ?
 
Pour nos autres équipes, ce fut plus difficile, souvent du fait des Romillons d'ailleurs.
Cela a été le cas avec l'équipe 1, encore chamboulée et qui accueillait cette fois-ci Francine et Paul, de retour d'études, mais qui a perdu Lin... Face à eux s'est dressé l'ensemble constitué de P Girard et de ses minots à la croissance fulgurante, le trio Dervin - Huguier - Girard... Le score est sévère, 10 - 4, mais le match a été très accroché et a duré plus de 4 heures. Les Verts ont cependant peu scoré : un double, Arnaud une fois et Nicolas deux fois. Bref, ça commence mal, et il faudra réagir dés le prochain match contre Arcis pour ne pas subir les événements.
L'équipe 3 est elle aussi tombée en terres romillonnes, en faisant à peine mieux : défaite 5 - 9. Il est vrai que Patrice Duclovel constituait un obstacle peu contournable et que ses copains sont des joueurs plus qu'expérimentés. Patrick en a quand même profité pour dominer pour la première fois JC Normand, et les copains ont tous pris un autre simple et un double. C'est une petite déception malgré tout, qu'il faudra balayer contre Saint-André.
A Arcis, l'équipe 7 a subi la loi d'une équipe plus solide et s'incline elle aussi 5 - 9. Malgré tout, plusieurs jolies perf ont été faites par les jeunes : Aloÿs s'offre Régis Huguier et surtout Louis Raveneau fait deux perf à plus de 600 aussi. On peut espérer que la victoire revienne en accueillant Aix.
Enfin, Romilly a aussi défait la JGT en GE7, sèchement cette fois puisque seul Didier a scoré une fois pour un 1 - 9 sans appel. Et c'est le TOS qui se présentera à la journée 2 ...
 
Dans cette journée 1 tournée vers les déplacements, la JGT a voyagé sans grande surprise, avec toutefois une jolie victoire en Meuse. La prochaine journée verra beaucoup d'équipes recevoir, un avantage dont il faudra tirer profit.
 
 

Une derniere pour finir ...

Alors, le clap de fin est tombé ...
 
On le savait, notre équipe 1 était condamnée avant de recevoir le Mesnil, une solide formation de GE2 qui ne venait pas faire de la figuration. Le score le dit : 3 - 11 ... enfin, la JGT a vu Lin marquer les trois points contre un 12, un 14 et un 15 ... Waouh !!! Lin a fait une phase remarquable avec de nombreuses performances qui fait d'elle la leader de l'équipe. Elle sera donc précieuse pour jouer la remontée, puisque ce sera l'objectif de la JGT pour ne pas s'attarder en GE3.
L'équipe 2 était dans l'expectative quant à son avenir avant de recevoir le TOS et son équipe de papys très expérimentés. La victoire assurait le maintien, la défaite créait la peur.... Défaite, encore une fois, la troisième sur la plus petite des marges, 6 - 8... Bastien, décidément en forme, et Didier ont fait 2, Francine et Louis 1, mais la perte des deux doubles a fait mal. La JGT était donc dépendante du résultat entre le RS10 et Saint-Parres : les Romillons ont gagné 8- 6 et permis à la JGT de finir en tête du trio des relégables et de sauver sa place en GE3... ouf !!
 
Par contre, on ne sait pas ce qu'il en sera de l'équipe 4. Battue à Saint-Mesmin, .... 6 - 8 encore, l'équipe est avant-dernière de sa poule, devant Nogent et pourrait tomber en GE5. Pourtant l'équipe s'est bien battue : tous ont pris des points en simples et un double, mais cela n'a pas suffi. Cette équipe était un peu tendre pour le niveau en intégrant des jeunes qui ont souffert mais ont aussi progressé, notamment Mathis. Elle sera de toute manière plus consistante en phase 2, quel que soit le niveau.
Au même niveau, l'équipe 3 avait assuré depuis longtemps el maintien et jouait sans pression, peut-être vraiment sans ! La défaite a donc été sévère contre Moussey, avec un 3 - 11 concédée il est vrai contre une belle équipe avec les Martens et autre Thoyer. Mais on peut penser qu'il y avait mieux à faire que la perf de Bertrand contre Hugo Farine et le gain des deux doubles ... sans conséquence pour cette équipe homogène et performante qui a fait une belle phase et qui repartira avec peut-être un peu plus d'ambition en janvier ?
 
Moussey a aussi fait plier notre équipe 5, privée de sa capitaine, et qui a subi une défaite sévère 4 - 10. Louis, Pascal et surtout Enzo ont scoré, mais cela n'a pas suffi pour éviter une défaite qui vient rompre la bonne fin de phase de l'équipe. Les Verts, promus à ce niveau, terminent devant les relegables et devront sûrement se montrer un peu plus solides en phase 2. Mais le maintien est déjà une satisfaction.
 
En GE6, seule l'équipe 6 jouait un match sans enjeu, l'équipe 7 étant exempte. L'équipe a longtemps mené le match contre le RS10, avec un 4 - 2 puis a encaissé un fatal 1 - 7 pour échouer à 5 - 9 au final ... Etonnant scénario donc pour Kévin (2), Thierry, Santiago et Alain. La défaite laisse la JGT avant la zone de relégation, comme l'équipe 7 d'ailleurs, ce qui suffit à notre bonheur !
 
Enfin, la JGT a connu un fait rare en cette journée : elle a dû déclarer forfait en GE7, avec une équipe 9 sans joueur ni chauffeur pour faire le voyage du CAP. Seule l'équipe 8 a donc joué et fait le nul au TOS, grâce à Paul mais aussi Maxence, auteur d'une belle phase et de beaux progrès. Nos deux équipes terminent ainsi en fond de classement mais la performance n'est pas notre ambition à ce niveau.
 
Clap de fin donc, mais on attendra que la LGETT ait rendu son verdict définif pour dresser un bilan plus précis des montées et descentes. En attendant, nos jeunes vont jouer entre eux la journée de leur championnat, avec 4 équipes engagées et une découverte de la compétition pour certains.

IL FAUDRA ENCORE BATAILLER

Cette journée 6 était très importante pour que la journée 7 ait la saveur de la dernière chance. Si l'on  excepte l'équipe 1, toutes nos équipes se sont placées dans la position de jouer un match important le  week-end prochain. Même l'équipe 1 devra batailler pour essayer d'accrocher le meilleur classement possible en GE2, pour le cas où des repêchages aient lieu.
 
Un mot d'abord de l'équipe 3 qui a réussi une jolie perf à 3 joueurs habituels en allant dominer Arcis 5 - 9. Une belle performance donc, obtenue grâce à des joueurs qui sont efficaces collectivement de journée en journée : Batiste et Bertrand font une superbe phase et accumulent les perfs (à 970 cette semaine), et Cédric revient en grande forme, avec de l'envie et de la régularité. On a donc une équipe, qui même si Kefeung est encore à la peine, est très solide dans ses performances. Elle affrontera  Moussey pour garder sa seconde place, contre une équipe constituée de gens fort sympathiques, avec notamment F Thoyer et H Farine.
Au même échelon, la JGT 4 a repris un souffle d'espoir sans jouer : le forfait de Nogent condamne cette équipe à la descente tout en offrant un mince espoir à la JGT, à la condition que notre équipe 2 se maintienne. Mais il faudra pour cela battre Saint-Mesmin et espérer une victoire de Nogent sur Bar 2 ... Pas simple mais il faut espérer.

Aux étages au-dessus, nos deux équipes ont de nouveau souffert.
En GE2, l'équipe jouait à Taissy, qui alignait deux bons jeunes classés 9, un 13 et le numéro 660, avec ses 2100 points. Comme toujours, l'équipe a été complétée par un 4° joueur sans grande possibilité de scorer, en l'occurrence Eric, qui jouait donc à domicile ou presque. Mais, malgré la situation sans espoir, les Verts ont bataillé, plus que ne le montre le score, chacun allant chercher des belles dans des matches parfois mal engagés mais au cours desquels les joueurs de la JGT ont fait honneur au maillot. A ce jeu, la palme revient à Lin, qui a fait 2.5 et surtout a échoué à 5 cm d'une victoire sur le joueur numéroté, avec une balle de match au 4° set. Lin a bougé son adversaire avec sa vitesse de revers, le débordant systématiquement. Elle s'incline au final 11 à 9 à la belle, subissant la puissance de son adversaire en coup droit, mais nous offrant trente minutes de grand spectacle, sans se départir de ce sourire et de cette gentillesse qui lui assurent la sympathie de tous. Chapeau Mademoiselle !!!!
 
En GE3, la tâche était presque insurmontable, contre l'équipe d'Ancerville qui va finalement passer devant Bar et prendre la première place de la poule. La défaite 3 - 11 est tout sauf surprenante ; par contre, on soulignera que c'est Bastien qui fait les trois points, en dominant des adversaires classés entre 930 et 1050. Si la phase a été compliquée pour cette équipe, on aura donc au moins la satisfaction de constater que cette recrue aixoise a trouvé ses marques en GE3 et a montré qu'il était déjà performant à ce niveau. De quoi en faire un leader de jeu pour la phase 2 ou envisager des piges en équipe 1. Il faut maintenant dominer le TOS pour se sauver : une victoire permettrait de rester devant Saint-Parres, en voygae au RS10, et Saint-Dizier qui recevra le voisin Ancerville. Des trois équipes à égalité de points en fin de classement, deux tomberont. La JGT a peut-être un très léger avantage. On aimerait bien voir un joueur de réserve apporter son aide pour cette ultime match et rendre service au club à moindre coût ...
 
L'équipe 5 montre un nouveau signe de mieux-être, en disposant cette fois de  Bar sur le score de 10 à 4. Marie-Suzanne a retrouvé son punch et fait un sans-faute, les garçons (René-Didier, Romain et Enzo)  font tous deux et un double couronne l'ouvrage. L'équipe a donc assuré son maintien et ira sereinement à Moussey, contre une équipe à l'effectif incertain : pronostic difficile à poser donc !
L'équipe 6 a elle aussi assuré son maintien malgré une défaite contre Saint-Mesmin, sur le même score 4 - 10. Les coéquipiers de Pascal Maignan et de Sophie Chermanski ont dominé les locaux par leur expérience, seuls Santiago et Kévin (deux fois) prenant des simples. L'équipe ira tranquillement au RS10 pour un match sans pression.
L'équipe 7 sera aussi maintenue, dans une poule à 6 où elle sera exempte pour la dernière journée. Pourtant l'équipe a subi de peu la loi des jeunes Bayellois (6 - 8). Les Verts ont échoué en doubles alors qu'ils ont fait match nul en simple avec Aloys, Alain, Joseph et surtout Hugo encore auteur d'un sans-faute.
 
La GE7 a mis aux prises la JGT 9 et le TOS. Score sans partage entre une équipe d'habitués et une équipe manquant d'expérience : les locaux sont battus 2 - 8, avec un double et une jolie victoire de Didier. La JGT aura l'occasion de relever le gant avec son équipe 8 dés samedi prochain, alors que l'équipe 9 ira défier le CAP4 pour lui passer devant.
 
On a donc une semaine importante pour se (re-)mobiliser si besoin est et essayer de sauver nos équipes 2 et 4, ce qui est important pour le moral des troupes et le niveau d'ensemble de la JGT. Allez les Verts !!

''L'HIVER vient ... ''

Les amateurs de série télé reconnaîtront dans cette phrase l'annonce de jours sombres, même si ce qui est en jeu ici, ce n'est justement que du jeu. Mais il est clair que les résultats de cette journée, s'ils n'entrerrent pas nos équipes, les mettent dans une position plus que délicate ...
 
Les deux équipes de GE 2 et 3 jouaient des matches contre des adversaires à leur portée, même si un peu plus solides il est vrai. Deux défaites 6 - 8 et le même goût amer dans la bouche.  Ainsi de l'équipe 1 qui a vendu chèrement sa peau à Moussey, pour échouer de justesse contre un ancien de la JGT qui fait les beaux jours d'un club voisin : Vincent Kauss a porté Moussey vers la victoire et compensé les difficultés de Francky Charles à ce niveau. La JGT a donc lutté et pris 6 points : un double et cinq simples, dont deux pour Nicolas et un pour chacun des copains, dont Bertrand qui a rempli le contrat pour une première à ce niveau. Maintenant que la situation est un peu désespérée, il reste à croire au miracle en jouant d'abord Taissy dans sa salle, donc avec ses poids lourds et leur éthique moins élevée que leur classement, puis le Mesnil. Rêvons encore un peu !
L'équipe 2 doit être déçue à cette heure. Menée 0 -1, elle a inversé la tendance pour prendre le dessus 4 - 1, notamment avec des perfs de Bastien et Louis (deux perfs à plus de 1000 pour lui)... et puis, un cinglant 0 -7 a ruiné tout espoir de victoire, malgré deux derniers matches pour les visiteurs. Au final, que des perfs mais une défaite qui condamne à l'exploit, d'abord en allant à Ancerville puis en recevant le TOS. Au complet, cela peut se faire, avec un renfort, cela serait idéal ...
L'équipe 4 a connu un destin semblable, là encore contre un adversaire un peu plus fort (les frères Cudel) mais à sa portée et ... Patrick a perdu un 6 et a échoué de peu contre un 11, mais seulement échoué... La défaite 6 - 8 semble condamnée l'équipe malgré une belle résistance après un départ raté (0-3). Là encore, tout le monde a marqué mais cela n'a pas suffi. Il retse maintenant à recevoir Nogent puis Saint-Mesmin ... les deux équipes qui précèdent la JGT ... espoir ou illusion ???
Au milieu du marasme de nos meilleures équipes, on notera cependant que l'équipe 3 a eu plus de réussite en ramenant le nul d'Eurville, un bon nul d'ailleurs, qui maintient notre équipe dans le haut de la poule. Cédric a permis d'arracher le nul en dominant le meilleur joueur adverse, 1150,  et comme Nicolas, il joue bien en ce moment, apportant de la solidité dans son équipe. Il faut aller à Arcis pour rester dans le haut du classement, un match  indécis car les Arcisiens sont durs à jouer.
 
Au niveau inférieur, nos équipes sont presque toutes tombées sur des gros morceaux, donc la journée a là aussi été difficile.
En GE5, le leader CAP a mangé tout cru les petits Verts 12 - 2. Seule Marie-Suzanne et Enzo, contre David Marques, ont réussi à prendre deux points, contre un adversaire pourtant de valeur égale. Mais prendre 10 - 0 ne laisse pas beaucoup de regrets...  Cette équipe vient de subir un troisième revers consécutif et s'enfonce dangereusement au classement. La venue de Bar doit être le moment de garantir le maintien sans attendre un match difficile à Moussey.
En GE6, deux défaites sont logiquement venues sanctionnées les deux déplacements. D'abord au TOS, face à une équipe qui alignait un trio de papys flingueurs : Pouzieux, Rauch et Weber ... C'était beaucoup pour nos petits Verts qui auront eu le mérite de battre le 4eme Tosiste et pour Kevin de faire une perf à 800 contre Guy Pouzieux. Il reste deux matches contre Saint-Mesmin puis le RS10 pour assurer le maintien. Faisable !
L'équipe 7 jouait sans pression à Brienne, elle aussi leader de sa poule avec une équipe expérimentée contre nos petits gamins comme Aloys. C'était forcément trop difficile mais le score de 4 - 10 n'est pas ridicule, avec Hugo en chef de file auteur de deux points en simple et Alain qui a fait un match. L'équipe jouera Bayel 2 avant de préparer tranquillement les fêtes de Noël.
Enfin, en GE7, l'équipe 9 était exempte et l'équipe 8 allait aussi au CAP pour une punition encore plus sévère qu'en équipe 5 ... 0 - 10 pour Paul, Jean-Pierre et Marlonn ... Aïe ! Nos deux équipes sont à égalité et joueront pour le plaisir leurs derniers matches.
 
L'AG du club aura lieu le vendredi 06 décembre. Nous serons sûrement en mesure de tirer le bilan de cette première phase qui renvoie à de lointains souvenirs ... Il y avait longtemps que la JGT n'avait pas été autant en souffrance en comptéition, alors même qu'ella a attiré cet été bon nombre de joueurs et qu'elle pourrait battre son record d'adhésions sous peu. Alors la question se pose : comment élever le niveau de pratique ou peut-être d'abord, est-ce qu'élever le niveau de pratique est une ambition partagée au sein du club et un projet à porter pour les années à venir ?
 
 
 

PAs le moment de capituler !

En ce week-end de commémoration de l'armistice de la Première Guerre mondiale (rappelons qu'un armistice est un cessez-le-feu qui vaut match nul ,et non défaite et capitulation), la JGT a mis un genou à terre. La journée a été rude sous la pluie des balles (en plastique) de nos adversaires, et la JGT a résisté comme elle a pu, réussissant de rares contre-offensives.
 
L'équipe a été battue 3 - 11 par Frignicourt, un adversaire redoutable en GE2, avec une équipe stable entre 13 et 16, soit un différentiel de - 1700 points en défaveur des Verts ... C'était bien trop d'écart et seule Lin a scoré contre les deux 13, en plus du point du double. Mais les garçons ont encore une fois fait honneur au maillot en défendant chèrement leurs couleurs. Il ne faut pas voir de regrets et se concentrer déjà sur le court déplacement de Moussey, pour affronter une équipe qui avait pris la clé des champs ce samedi lors du déplacement au RS0 (défaite 0 - 14), les Mousséens ayant envoyé leur équipe-fantôme ... La journée à venir sera importante car les quatre derniers vont s'affronter dans leur mini-championnat et une lueur d'espoir demeure car les positions sont serrées.
La JGT2 avait l'occasion de valider son maintien ce week-end mais les jeunes Romillons sont décidément des terreurs et les nôtres n'ont pas résisté à la vague des Huguier et autre Dervin, en s'inclinant 6 - 8, petite défaite mais bonne claque tout de même. Bastien et Didier ont fait deux, Louis un et les locaux ont pris un double... Pas suffisant pour compenser le 0 de Francine, en mal de résultats actuellement. L'équipe bascule donc dans les relégables avant d'aller jouer un match très important à Saint-Dizier. Mobilisation générale donc si on veut s'offrir ensuite une période de répit avant le prochain assaut !
 
En GE4, nos deux équipes continuent d'aligner des fortunes opposées.
Ainsi l'équipe 3 a-t-elle validé son maintien contre ce même RS10 en disposant cette fois d'ue équipe de super papys qui continuent à pousser la balle tous les dimanches. Les Verts s'imposent 11 - 3, avec un sans-faute de Bastien (dont une perf à 1000), et deux points de ses trois compères, Bertrand, Nico (perf à 1000 aussi) et Cédric. A cela s'ajoute les deux doubles. L'équipe est bien calée dans les places d'honneur et voyagera tranquillement à Eurville, contre une équipe qui joue au-dessus de 10 et qui sera favorite dans sa salle.
La JGT 4 rentre elle de ce même club haut-marnais avec une grosse défaite qui se devinait avant la rencontre dans les 700 points de différence entre les deux équipes. Thierry a tout de même fait une perf à 850 et Patrick pris aussi un point, histoire de rendre le voyage retour moins désagréable. Pour les coéquipiers de Jérôme, les deux journées à venir seront décisives et pourraient sauver l'équipe : la JGT recevra les deux équipes qui la précèdent, soit Chalindrey puis Nogent. Deux victoires la sauveraient ... C'est le moment ou jamais de sortir la poudre à canon !
 
La famille Hilgers a de nouveau marqué le pas en GE5, contre Saint-André cette fois. Les hommes de Marie-Suzanne n'ont pu battre que le jeune Alex Gahon, et sont restés muets face au trio Brangbour - Bénard - Martin auteur d'un après-mdi parfait pour s'imposer 11 - 3 dans notre salle. Et pourtant les locaux ont montré du coeur à l'ouvrage, mais sans en être récompensés.  L'équipe glisse donc un peu au classement et va devoir aller jouer le leader à Villenauxe ... Ce ne sera pas facile et il faudra avoir retrouver le fil du jeu pour ne pas subir la grande offensive du CAP3 de David Marques. 
 
En GE6, le championnat compte tant d'exemptés qu'il est bien difficle de voir clair dans les forces en présence. Ainsi notre équipe 6 n'a-t-elle pas livré bataille pour cette journée pendant que notre équipe 7 réussissait une jolie percée dans les lignes dryates pour s'imposer 11 - 3 au complexe Bianchi. Seul un allié de la JGT, Hugues Bercher a freîné l'offensive des Verts qui ont été portés par Hugo, toujours impeccable, et Joseph, qui retrouve à cette occasion le goût de la victoire après un début de phase compliqué à gérer.  Cette équipe peut encore nourrir des espoirs de bien finir car elle se situe juste un point derrière les trois co-leaders. Mais cela passe par une offensive dans les lignes briennoises, où le canon-Eber est toujours prêt à faire de gros dégats.
 
Enfin, nos deux équipes de GE 7 n'ont pas réussi à disposer de leurs adversaires respectifs à domicile : l'équipe 9 a perdu 3 - 7 contre le CAP d'Alain Guillemin et l'équipe 8 n'a pu faire mieux que match nul contre la Chapelle. Ce sont plutôt des résultats logiques car le CAP a une belle équipe et seul le jeune Alex Millet était à la portée des Verts. Pour l'équipe 8, le match s'est joué à peu de choses et servira de bonne répétition avant d'aller à son tour défier le CAP.
 
Bref, la JGT a bien du mal en cette automne devenu froid et humide, un peu comme si les pieds restaient collés par la boue alors que le coeur manifeste pourtant plein d'envie. Le moment est donc pénible à vivre pour tout le club, même si la JGT n'a jamais fondé sa philosophie sur ''la victoires et rien d'autre''. Il faudra surtout se montrer tenaces pour les dernières journées car chaque point va compter.
 
 

AVERSE de défaites et QUELQUES ECLAIRCIES ...

La pluie d'abord ... car après la pluie vient le soleil, toujours !
 
Alors ..., il a plu des équipes 2 à 5, avec un tsunami : l'équipe 5 a chuté !
L'équipe 2 se rendait à Bar sur Seine, jouer le duo Lamotte-Turk (Arnaud, Tristan étant absent), mais pas seulement. La preuve : le score de 3 - 11. Louis et Bastien ont réussi à battre Serge Henriot, une perf pour Louis d'ailleurs, et les visiters ont aussi pris un double. Cette équipe, qui fait partie des favoris de la poule, était, on le savait, bien trop forte pour les nôtres. Mais il faut se remobiliser pour accueillir les gamins du RS10, encadré par papy Girard (encore 15 ...), et qui ont réalisé une collection de grosses perf ce week-end, notamment Ryan Huguier qui progresse dans l'ombre de Maho mais devient aussi une terreur en raquette. Attention : danger !
L'équipe 3 affrontait une solide formation du CAP, avec ces deux leaders historiques et ses gamins qui poussent bien. La JGT s'est montrée trop tendre : 0 perf et un 4 - 10 net et sans bavure. On pouvait espérer un peu mieux même si le duo Beauclair - Gandon est dur à jouer. Il faut vite oublier et préparer la venue du RS10, avec un objectif de victoire pour sceller définitivement le maintien.
L'équipe 4 en a fini avec la trilogie forte ... nouvelle défaite, 3 - 11, là aussi contre Bar 2 et ses grognards efficaces. Ce match a été l'occasion pour Kefeng, un étudiant chinois de l'UTT de participer à son premier match pour nous. Il devra encore régler la mire avant d'être pleinement efficace mais il a des qualités certaines. L'équipe aura besoin de son talent pour aller défier Eurville puis recevoir Chalindrey, deux matches où il faudrait scorer.
L'équipe 5 a donc perdu, un événement ... forcément attendu et surtout dans ce contexte précis : René-Didier et Marie-Suzanne retrouvaient les tables du RS10 et on pouvait se douter que l'accueil serait à la hauteur ... C'est ainsi ... Les Verts s'inclinent donc sèchément 3 - 11 (décidément !) dans un match qu'ils n'ont pas su maîtriser, seul Marie avec deux victoires et Enzo, avec une perf, surnageant dans le marasme. La venue de Saint-André doit maintenant focaliser tous les regards car il faudra affronter Marc Martin, notre ami très souvent présent pour nos diverses manifestations, et qui est le leader d'une équipe qui souffre cependant un peu.
Pour en finir avec les défaites, ajoutons celle de l'équipe 8 de Paul, encore contre Bar, mais dans un match plus équlibré puisque les visiteurs s'inclinent 4 - 6. Paul, Jules et surtout Maxence ont scoré, mais cela n'a pas suffi ... Ce sera pour la prochaine fois peut-être en recevant la Chapelle.
 
Celle-ci vient déjà de s'incliner contre notre autre équipe grâce à Jérémy qui a tout simplement fait basculer le match en faisant tous ses points, une première je pense depuis son arrivée au club. Une victoire de justesse donc (6 - 4) grâce à Jérémy, avant de jouer une excellente équipe du CAP.
Autres équipes victorieuses : les deux équipes de GE6. L'équipe 6 a dominé Saint-André 11 à 3 mais nous n'avons pas encore le détail de la feuille.
L'équipe 7 signe une victoire encore plus nette en disposant 13 - 1 d'Aix 2, seul Thierry lâchant un match contre le meilleur aixois du jour.
Nos deux équipes de ce niveau se dirigent vers des maintiens tranquilles, l'équipe 6 restant encore au repos en journée 4 tandis que la 7 jouera un TOS en difficulté.
 
Il reste donc l'équipe 1, qui allait à Saint-Mesmin, une équipe elle aussi en difficulté mais tout de même plus solide dans la poule de GE2, avec déjà une victoire. Le match ne semblait pas trop jouable et le choix avait été fait de partir à 3 joueurs et Eric, pour ne brûler personne. Comme en face, les Simates étaient eux aussi 3 plus Pascal Maignan pour faire le nombre, le match a finalement été très équilibré. Ainsi, plusieurs parties sont allées à la belle, avec des matches accrochés jusqu'au bout, notamment le dernier, arraché avec beaucoup de combativité par Nicolas contre Damien Copine. Arnaud a aussi battu Damien, et ses deux perfs ont permis de ramener un nul tout à fait logique. Frignicourt sera bien sûr d'un autre calibre mais au moins, les copains sont repartis de Méry avec le sourire.

Journée 2 : Cela se confirme ...

Cette journée est l'occasion de se remettre d'aplomb après le tour de chauffe, avec des effectifs cette fois au complet partout. Une occasion de juger des forces en présence, pour le meilleur, ou pour le plus inquiétant...
 
Alors ne le cachons pas : notre équipe 1 est en souffrance dans une poule avec deux descendants de GE1, déjà joués et déjà très nettement au-dessus, et un épouvantail nommé Taissy, qui aligne un 1990 et le N° 660 ... Quand on regarde les effectifs du Mesnil et de Frignicourt, on se dit que seules Moussey et Saint-Mesmin seront peut-être à la portée des Verts et noirs dans leur configuration actuelle... Pas de quoi se rassurer, même si l'investissement de l'équipe est à saluer car ce n'est pas facile de jouer les poids lourds de GE2. Hier, c'est Saint-André qui est venue faire la loi à la JGT, s'imposant 12 - 2, sans trembler. Seule Lin a une nouvelle fois confirmé qu'elle était une adversaire redoutable, en battant T Linck et C Berlot, soit des perfs à 1470 et 1565... Chapeau Mademoiselle !
C'est un match capital qui se profile donc dans quinze jours avec le court déplacement de Saint-Mesmin, face à une équipe solide et homogène, qui peut compter sur 5 bons joueurs dont deux jeunes dont Audran Chamberlain. Ce sera difficile, mais le maintien passe par un résultat chez les Simates.
 
L'équipe 2 a fait relâche avant de se rendre à Bar S/ Seine pour affronter le déjà leader de la poule et probablement le favori. Le but essentiel sera de préparer la venue des minots romillons avec pour objectif une seconde victoire presque synonyme de maintien.
 
L'équipe 3 a déjà fait un grand pas vers le maintien en s'adjugeant cette fameuse seconde victoire, probante, contre un adversaire à son niveau sur la feuille mais largement dominé 10 - 4. Bertrand a été impérial, tandis que Nicolas et Cédric retrouvent le rythme de la GE4. Quant à Batiste, il a fait le grand écart : défaite contre le très sérieux et prometteur John Lor, et victoire bonifiée contre B Delpas. L'équipe est donc en tête de sa poule avant de défier le coleader au CAP, la paire Gandon-Beauclair faisant encore des merveilles, aidés par le retour à un bon niveau de Correia. Ce sera difficile mais les visiteurs seront plus homogènes et C Gandon est prenable si on sait se montrer patient.
 
L'équipe 4, toujours en GE4, connaît le parcours inverse : deux défaites, contre des équipes bien plus solides. les coéquipiers de Jérôme s'inclinent donc 11 - 3 à Montigny. La capitaine et le président prennent un point mais la perf du jour revient à Mathis qui fait un 7 et qui accroche le 9 et le 11. Patrick revient à son niveau et Thierry prend ses marques ... la prochaine journée contre Bar 2 sera difficile mais il y aura ensuite des adversaires haut-marnais bien plus prenables, avec Chalindrey, Nogent et Eurville. Il faudra être prêt pour ces matches !
 
En attendant, tout le monde observera la comportement de l'équipe 5 qui jouera pour décrocher une 17eme victoire consécutive ! Les coéquipiers de Marie-Suzanne, même privés de René-Didier, ont en effet fait plier Aix dans sa salle, sans trembler, en s'imposant 5 - 9 grâce à une belle serie à la sortie des doubles. Avant, le match était équlibré mais les Verts ont toujours été devant. Marie fait bien sur carton plein, aidée par Romain et Kévin, deux chacun et Louis (Raveneau) qui prend un simple. Le prochain match sera donc à enjeu, d'autant que le RS viendra au COSEC3 en coleader et que la première place sera donc en jeu... pas infaisable !
 
En GE6, l'équipe 6 était exempte avant de jouer Aix2, une équipe sans repère car elle n'a pas encore livré la moindre partie !
L'équipe 7 a elle bataillé pour accrocher le nul contre le RS10. C'est plutôt un bon résultat car les équipes étaient de force égale mais on regrettera le 0 - 3 pour finir et sûrement un trop plein d'émotions pour gérer au mieux les moments cruciaux du match. Hugo a encore porté l'équipe par un sans-faute, Alain a suivi avec 2 et Joseph fait 1, en plus du double. Le match à Saint-André devrait permettre de débloquer le compteur des victoires.
 
Enfin, en GE7, après un nul initial et fratricide, ce sont deux défaites qui ont sanctionné la journée 2.
D'abord une défaite sévère au CAP où les jeunes locaux se sont montrés plus expérimentés que les gamins de Paul. Ensuite une courte défaite à domicile contre Bar4 pour l'équipe 9, sur le score de 4 - 6. Didier  a fait sa première perf en battant Christian Pierre et Julien est passé tout près du point du nul ... Dommage ! Ces deux équipes joueront à l'extérieur en journée 3 : l'équipe 8 ira chercher la revanche de la JGT à Bar tandis que l'équipe 9 visera la victoire à la Chapelle.
 
Donc, le bilan n'est pas très positive. Mais l'arrivée de quelques recrues devraient rebooster certaines équipes et permet d'être optimiste pour la suite.

journée 1 : Dure reprise

 On le sait depuis la trêve estivale : avec une équipe 1 décimée (un seul joueur a repris et il devrait être absent la moitié de la saison ...), le club est en difficulté car cela oblige à ''monter'' de nombreux joueurs qui vont jouer au-dessus de leur niveau réel, au risque de voir certains s'effondrer face à la difficulté, même si d'autres vont se révéler et profiter des opportunités. A ce jeu-là, on sait déjà que quelques jeunes tireront leur épingle du jeu et que les entraînements de Christophe Do et Jérôme Charvot permettront de hausser le niveau des plus assidus.
En attendant, il faut faire avec les moyens du bord et ce n'est pas si mal pour une reprise.
 
L'équipe 1, donc ... C'est l'épine du pied de la JGT depuis plus d'une décennie, celle qui empêche le club de décoller vraiment et d'atteindre la notoriété sportive que son nombre de licenciés, ses structures, ses bénévoles et sa convivialité mériteraient... Bref, ce sera encore une année de reconstruction et se sera compliqué en phase 1 pour ceux qui vont se sacrifier en GE2 en affrontant de grosses cylindrées comme le RS10, Frignicourt, Taissy (un 19 et un numéroté) ou Saint-André. La mise au parfum a ainsi été brutale à Romilly, contre une équipe qui descend de GE1 et qui jouera à coup sûr la remontée immédiate avec un effectif entre 14 et 16. Dans ces conditions, il y avait peu à espérer, la JGT rendant 1500 points sur la feuille de match : le 1 - 13 est logique, et même presque positif car Lin s'offre Patrice Duclovel pour une perf à 250 points. Bastien Dheurle a fait ses premiers pas à la JGT en découvrant aussi le niveau régional et n'a pas démérité, comme le reste de l'équipe qui a accroché plsuieurs matches sans conclure. Il faut maintenant préparer la venue d'un autre descendant, Saint-André, qui a gardé ses quatre joueurs entre 14 et 16 : une valeur sûre même si la motivation fait parfois défaut. Il faudra un petit miracle ... ?
L'équipe 2, remaniée elle aussi, a remporté une victoire précieuse chez le voisin patroclien, où les effectifs semblent en chute libre ... Pour l'occasion, Francine pouvait compter sur Didier, qui revient bien, et sur Pierre, laissé à sa disposition pour cette journée. Louis complétera l'équipe pour une première phase continue en Régionale. Il a d'ailleurs lancé sa saison en battant Guy Mico, soit une perf à près de 200 points, suivi d'une contre sévère ... ! Mais Didier et Pierre ont assuré en ne laissant rien à leurs hôtes et Francine a aussi scoré. La JGT s'impose donc 9 - 5 pour ce premier tour et vivra une journée 2 tranquille, faute d'adversaires, avant d'affronter Bar et le duo Turk-Lamotte ... Costaud !
L'équipe 3 a imité l'équipe 2 : mêmes adversaires et même performance, dans une partie où Cédric revenait après une saison sabbatique, pour assumer le capitanat d'une équipe composée de Batiste, Bertrand et Nicolas (Tissier). Ces trois joueurs font deux points chacun, l'équipe prend les deux doubles et le capitaine fait un pour sa reprise. Une victoire nette qui permet de se préparer sereinement pour accueillir Saint-André.
Sans vouloir tomber dans les jeux de mots faciles, on dira simplement que l'équipe 4, sauvée in extremis en GE4, a bu la tasse avec un cinglant 0 - 14 contre ... Vittel. Les Vosgiens alignaient 4000 points sur la feuille contre seulement 2870 à la JGT : pas de match dans ces conditions, d'autant que Mathis et Enzo découvraient le niveau. Pour autant, la JGT a accroché quelques matches, comme le dernier où Thierry Berthon, transfuge de Bar, a perdu 12-14 à la belle..  Cette équipe retrouvera son capitaine Jérôme pour le prochain match, mais elle sait qu'elle devra batailler pour se maintenir, en commençant par un autre gros match à Montigny ; Il y a cependant de l'espoir car la poule semble très hétérogène et certains adversaires prenables.
 
Saint-Parres a encore joué les victimes expiatoires en venant affronter la famille Hilgers, Marie-Suzanne ayant la plaisir d'évoluer avec son père René-Didier qu'une venue chez les Verts et noirs titillait depuis plusieurs saisons. C'est donc chose faite et pour fêter cela, les bouchons ont pété : 13 - 1 pour une première. Marie et son père encadreront Louis (Raveneau) et Romain pour cette phase, deux jeunes qui doivent confirmer la belle saison passée et pourraient permettre à cette équipe promue de bien figurer en GE5. On attendra le déplacement à Aix pour en savoir plus sur le potentiel de l'équipe, face à un adversaire maintenant mené par Didier Rampon puisque Bastien Dheurle a rejoint notre club.
 
En GE6, cela n'a pas souri, là aussi sans vraie surprise. Les deux équipes étaient un peu tendres face à des adversaires expérimentés.
L'équipe 6 s'incline contre Arcis menée par Jean-Luc Gottvalles qui a fait la différence dans cette rencontre. Ce match était le premier de Thierry Larcher, déjà très présent au club, aux côtés de Santiago, et qui a franchi le pas cette saison pour nous rejoindre à la table.L'équipe sera exempte en journée 2, puisque cette poule ne compte que 4 équipes ...
L'autre équipe de GE6 a aussi perdu, à Moussey, face à Christophe Barroy fidèle à sa mission de formation des jeunes mousséens. L'équipe menée par Alain Portenier s'incline 11 - 3, avec deux victoires en simple de Hugo et un succès en double. Il faudra relever la tête contre le RS10 à domicile.
Enfin, le GE7 a commencé par un duel fratricide entre Jgétsites, duel sans vainqueur puisque le score nul a contenté tout le monde. Côté équipe 8 (celle de Paul), les frères Joudrain ont fait leur premiers pas chez les grands et Maxence a confirmé ses  progrès. Côté équipe 9, Julien a mené son équipe constituée de Frédéric et de Didier qui a passé la  barre de la compétition pour cette saison. Paul et ses minots ira au CAP affronter JC Herluison et ses minots, tandis que la JGT9 recevra Bar4.
 
Le première levée est passée. Elle donne des indications, mais on sait que les clubs ne sont pas toujours au complet en septembre, donc on ne tirera pas de plan sur la comète. D'autre part, certains clubs ont la facheuse manie de ne pas saisir rapidement leurs feuilles de match, ce qui ne permet pas toujours d'avoir une vue complète de la journée passée.