LA JEUNE GARDE DE TROYES


Le tennis de table pour toutes et tous !

Tournoi 2018 : incontournable !

Ca y est : le ping a repris dans l'Aube. En ce dimanche matin de septembre, c'est la première fois que les joueurs se retrouvent, en provenance de plusieurs clubs locaux (Saint-André, le TOS, Moussey, Saint-Mesmin, Bar, Aix, RS10). Il y avait donc foule au COSEC 3, avec deux tableaux à presque 40 joueurs. Un succès qui ne cesse de s'amplifier ces dernières années, signe de la qualité de l'organisation et du plaisir des joueurs à se retrouver à la JGT.
Cette année, ce sont  Patrick et Julie qui officiaient au bon déroulement de la compétition. Un sans-faute, d'autant plus difficile à réaliser qu'i y avait du monde !
Le niveau est encore monté d'un cran cette année, avec un gros contingent du TOS, mené par le quatuor Do-Pautras-Leprovost-Roblet (entre 1600 et 2100), mais aussi plusieurs joueurs de Saint-André (Fiol, Labille...) qui profitent de l'hospitalité de la  JGT avant de retrouver une salle rénovée au complexe sportif Bianchi. On a donc eu un plateau toutes catégories (tableau B) de haute densité, et les autres joueurs ont pu profiter de belles rencontres de haut niveau régional - national.  On regrettera juste la discrétion des joueurs de l'équipe 1 de la JGT, qui avaient là l'occasion de s'étalonner contre de solides valeurs...

 
Côté compétition, on a vu beaucoup de matches et un palmarès éclectique :
Tableau A (moins de 1100). Arnaud Duflexis avait buté sur Alain Gillet l'an dernier, pour son retour au club. Cette année, après une saison fort convaincante, Arnaud a triomphé sans grand suspens dans un tableau qui a vu René-Didier Hilgers (RS10) se hisser en finale. Ce sont Paul Rosnet et Joris Woronovycz qui complètent le podium.
Tableau B ( (minimum 800).  Gros tableau donc ! Le TOS a trusté les 4 premières places, sans surprise, tout comme le classement : C Do, J Leprovost, S Pautras et A Roblet. Mais avant cela, on a vu des beaux matches et des joueurs plus ou moins affutés, notamment Pierre Tulet qui sera cette année est un homme fort de notre équipe 1.
Tableau C (moins de 800). L'an dernier, les filles  et les jeunes avaient brillé, mais cette saison, les vieux briscrads ont montré une belle résistance et ont imposé leur expérience. On a ainsi eu une belle finale entre Marc Cotel et David Bento, pour une première victoire aixoise dans notre tournoi. Ce sont Sylvain Hénault et Joris Woronovycz (deux tableaux et deux demies pour Joris !) qui ont été les battus des demies.
Tableau D (jeunes nés aprés 2003).  Dans ce tableau des ''grands jeunes'', habitués pour certains des joutes régionales, le TOS a pris la main cette année. Demsy Mestre a battu Mathis Robert qui pour une fois repart de la JGT sans ramener de coupe à maman ... Ils avaient en demies dominé l'Aixois Kevin Bento et le local Victor Gruet sur lequel la JGT compte beaucoup cette saison pour maintenir son équipe 2.
Tableau E (jeunes nés après 2006). La JGT a remporté là son second tableau, avec une finale indécise qui aurait pu basculer au quatrième set, quand Joseph d'Herbemont a eu des balles de set à 2 partout. Mais Enzo Piffre a su serré le jeu et finir sans attendre la belle. Ce sont le Simate Logeart (le fils) et le jeune Marlonn Victor qui accompagnent le duo sur le podium.
Tableau F (loisirs). Ce tableau s'est etoffé cette année avce 15 joueurs de niveau hétérogène mais avec des valeurs sûres. madame Robert a quand même gagné sa coupe habituelle puisque Fabien, le papa de Mathis, a dominé Mufeng Wang, Guillaume Cantin et Thierry Larcher.
 
La matinée s'est terminée à ... 14h30 par une remise des récompenses et un apéritif offert par le club?

Le prochain rendez-vous à la JGT aura lieu pour le tour 1 du Critérium, le 14 octobre prochain.

JOURNEE FINALE DES JEUNES

Les tableaux sont toujours inégaux dans cette compétition, avec des petits effectifs aux extrémités (poussins et juniors) et des gros tableaux en minimes et cadets. Comme toujours, Claudie a fait montre de tout son savoir-faire en matière d'organisation, aidée de sa nouvelle assistante attitrée, Julie ... Une paire qu'on pourrait voir oeuvrer souvent, au plus grand bénéfice des joueurs qui apprécient toujours une compétition bien menée.
 
Sur le plan sportif, le TOS a globalement dominé la compétition, en étant intouchables en minimes (les deux finalistes et bien sûr la victoire des duettistes Oundjian-Robert)) et en juniors (Ducoffe - Descamps ... injouables !). Par contre, il a échoué en finale cadets contre une équipe de la JGT qui comptait dans ses rangs le jeune en forme en ce moment, un Victor Gruet, qui a offert le titre aux siens en battant Demsy Mestre et Robin Champeaux en finale.
Le RS10 a fait parler les petits, avec des poussins et benjamins performants (le trio Dervin - Huguier - Girard), mais aussi ses grands avec une belle seconde place pour le duo Marcilly-Delahaye en juniors.
On soulignera que le CAP a pris lui aussi deux podiums et que les jeunes de Saint-Parres sont de plus en plus présents et efficaces, avec une belle 3° place en cadets. Pour les autres clubs, seules les places d'honneur onté été accessibles, avec les jeunes de Saint-André surtout.
On notera par ailleurs que plusieurs clubs n'ont pas de représentants dans cette compétition. Il serait quand même nécessaire  que le CATT, dont les jeunes restent une des seules compétences, se penche sur la question, dans un souci, qui est le sien, de développement de la pratique du tennis de table dans l'Aube. Il apparaît en effet inconcevable que des clubs de Régionale ne présentent pas d'équipes dans cette compétition. Il y a là, de la part de nos instances, une incohérence qui n'encourage ni ne contraint à s'investir dans la formation ...
 
Côté JGT, les résultats sont plutôt corrects. L'an dernier, nous avions réalisé un exploit : être présents sur tous les podiums. Cette année, c'est raté mais en contrepartie, nous avons obtenu deux beaux titres : celui attendu en poussins où Gauthier et Aloys étaient favoris, et celui, espéré, mais pas facile, en cadets, avec Gabriel, Gaspard et Victor. Joseph et Marlonn ont pris place sur la 3° marche du tableau benjamins, et les autres équipes ont parfois échoué de peu à grimper sur le podium. Vous retrouverez tous les résultats en pièce jointe.
 
Enfin, il convient de souligner qu'une fois de plus la JGT a su se mobiliser pour offirir une belle organisation. L'équipe dirigeante du club remercie donc tous les joueurs qui ont donné de leur temps (parfois toute la journée) et plus encore les parents pour leur investissement à nos côtés. La JGT a fait beaucoup d'efforts depuis 5 ans pour les jeunes mais ses efforts sont largement soutenus par des parents très investis à nos côtés. C'est peut-être la plus belle médaille de la journée : celle d'un vivre-ensemble harmonieux au profit de nos jeunes. Elle vaut de l'or !
 
 
 
 
LE TOURNOI HANDIVALIDE 2018

tournoi handivalide 2019

Le tournoi a eu lieu vendredi 20 au COSEC3, en présence de Claudie Larcher, unique représentante du Comité car C Do, pourtant en charge du développement, n'a pu se libérer pour cette action vers le public handisport.
Malgré un programme chargé, les membres du Comité handivalide ont honoré de leur présence cette soirée amicale. Comme prévu, il avaient apporté des fauteuils de sport pour permettre aux valides de découvrir une facette du hadicap parmi d'autres.
Si la JGT était largement représentée, avec des compétiteurs et des loisirs, des grands et des petits, on notera aussi la présence d'un jeune Tosiste et de deux membres de Saint-André.
Après un tour de poule, les équipes se sont affrontées dans un tabeau avec classement intégral puis se sont retrouvées autour des récompenses et d'un apéritif offerts par le Comité handivalide.
 
Une belle soirée où valides et handicapés ont pu partager autour du plaisir du sport. Ensemble.



TOURNOI INTERENTREPRISES 2018

C'est un moment ludique : des adultes qui essaient tant bien (parfois très bien), que mal (-adroitement parfois aussi !) de taper dans une petite balle en plastique pour lui faire franchir ce satané filet et la faire retomber sur une table finalement bien moins grande que la plupart ne le pensent avant d'avoir essayé. Et puis il y a des péripéties : des partenaires qui se bousculent en rêvant de la même balle, des filets qui essaient de retenir l'objet tant désiré, qui coupe sa course folle et la laisse retomber mollement loin de la raquette, des coins de table où la balle se cogne, provoquant surtout des bleus à l'âme des malheureux joueurs désespérés par tant de malchance. C'est une aventure que de regarder vivre une balle que se disputent deux ou quatre grands gaillards, mais aussi des joueuses (nombreuses cette année encore) pas moins volontaires pour faire souffrir les 42 mm de plastique qui se présente devant leur raquette.
 
Et puis il y a le sport : c'est une compétition après tout ! Enfin, c'est présenté comme une compétition, ça en a le sérieux dans l'organisation, l'éclat dans les récompenses, et parfois quand même aussi dans la tête des joueurs. On est venu pour s'amuser, mais si on peut gagner, ce serait bête de ne pas joindre l'utile à l'agréable. Donc, on a joué beaucoup entre les 46 équipes présentes, soit 7 à 8 matches par équipe, entre 19 et 23h.
Au final, dans un tournoi qui était très ouvert, les favoris potentiels ont chuté les uns après les autres, au profit d'une équipe d'ENEDIS, toujours présente, toujours vaillante, et jamais encore gagnante. La complémentarité des deux joueurs a fait la différence, preuve s'il en est que le tennis de table est bien un sport d'équipe qui se gagne par la force collective. De toute façon, la ronde italienne ne souffre pas des dissonances collectives : il faut être une équipe pour espérer gagner ! C'est comme dans une entreprise : partager un projet et faire des efforts pour le partenaire restent de vraies valeurs, même dans notre temps agité.
 
Pour finir, il y a eu le plaisir d'une grande tablée de 100 personnes : un grand casse-croûte préparé par notre partenaire Huguier, où l'on refait le match, on parle des copains, des mésaventures de la soirée, des soirées que l'on pourrait faire, pour trouver d'autres occasions de passer du temps ensemble, avec plaisir.
 
Une chose est sûre, la JGT sera heureuse de vous retrouver en 2019. Claudie, Julie et bien sûr Patrick vous arbitrerons avec plaisir et rigueur. Paul, Bertrand et Gérald s'occuperont du buffet. Isabelle, Sylvie, Francine, Yves, Julien, Louis, Philippe, Joël, Santiago, Joseph, Mickaël, Alain, Nicolas, Arnaud, Cédric, Jérôme, et quelques autres seront contents de jouer ou de partager avec vous cette soirée. Ils étaient encore très nombrexu les gens de la JGT pour partager leur passion avec vous le temps d'une soirée
Mais peut-être que vous n'attendrez pas mars 2019 pour revenir ? La porte est ouverte à tous ceux qui veulent avoir le sourire en sortant d'une salle de sport, des balles blanches ou oranges plein les yeux !
 
Merci à nos partenaires de Troyes-Champagne-Métropole, de la Ville de Troyes,
du Conseil Départemental, de Groupama et de Huguier.

Un beau criterium !

La JGT a donc accueilli le premier tour du Critérium 2017-2018. Pour offrir les meilleures conditions aux joueurs, le club a utilisé les deux salles du COSEC 3 pour installer ses vingt tables, avec l'aide matérielle du TOS.
Il y avait grande affluence puisqu'environ 100 joueurs ont disputé le tour 1, avec une majorité de seniors-vétérans, mais aussi quelques féminines et des jeunes.
Le juge-arbitrage était entièrement assuré par la JGT puisque c'est Claudie Larcher qui officiait pour le CATT, secondé par Patrick et Julie, future arbitre de la JGT. Entre 9h et 15h, on a donc assisté à quantité de matches, souvent de bonne qualité, dans une ambiance très conviviale et fort agréable pour joueurs et spectateurs.
Les résultats de la JGT sont très encourageants avec de nombreuses places d'honneur et deux victoires chez les jeunes : Louis Bourdicaud a gagné le tableau en moins de 13 ans et Gaspard a logiquement dominé Louis Prunier en finale du tableau moins de 15 ans. Ces deux jeunes rejoindront l'armada de la JGT à l'échelon régional.
En régionale, les jeunes de la JGT ont connu des fortunes diverses mais les résultats sont plutôt positifs, avec notamment la seconde place de Mélina ou les places 4 et 5 de Gabriel et Victor.
PHOTOS DU CHALLENGE 2017

CHALLENGE INTERENTREPRISES 2017

Le challenge 2017 a donc réuni 48 équipes, soit huit de plus que l'an dernier, dans une formule identique (la ronde italienne), bien adaptée à l'esprit convivial et ludique de cette ''compétition'' puisque permettant des matches relativement courts et donc à chaque équipe de jouer 6 rencontres en 3h30 de compétition.
On a vu de nombreuses têtes déjà rencontrées en 2016, signe que la manifestation avait plu, et aussi de nouveaux visages (l'Education nationale par exemple), avec des équipes de niveau très hétérogène. Certaines réunissaient de purs loisirs (dont quelques membres du groupe loisirs adultes du club), d'autres des compétiteurs (avec, selon le règlement, au mieux un joueur encore actif en FFTT), d'autres encore étaient issus du monde de l'UFOLEP (en particulier les équipes de FP Géomètres à la Chapelle-Saint-Luc ou Enédis). Bref, la diversité régnait à tous points de vue chez les compétiteurs, avec, il faut aussi le souligner, un tiers de femmes parmi les engagé(e)s, signe que le tennis de table est capable d'attirer un public très divers dans une activité qui a tous les atouts pour être un sport de masse et plus qu'un loisir de week-end entre copains. A la condition d'offrir des formules de pratique adaptées aux attentes du public, en mêlant de plus en plus convivialité et pratique sportive, où le résultat s'efface devant le plaisr de partager un moment entre copains, collègues ou familles.
 
Claudie Larcher (JGT et Comité) et Patrick (le président de la JGT et le ''papa'' du tournoi, qui a tout organisé) ont oeuvré au juge-arbitrage, avec pas moins de 175 parties à lancer sur les 20 tables du club, et ont largement contribué au bon déroulement de la soirée, en évitant les temps morts habituels des compétitions de tennis de table.
L'entreprise Huguier a, comme l'an dernier, assuré le service traiteur pour offrir un buffet de qualité aux participants, après la remise des récompenses offertes cette année par le Conseil départemental, Troyes-Champagne-Métropole, la Ville de Troyes et Groupama. La JGT en profite d'ailleurs pour remercier Jérôme (Groupama), Alain (Conseil départemental), Bertrand (Troyes-Champagne-métropole) mais aussi Isabelle (partenariat MAIF), le Crédit Agricole et bien sûr la Ville de Troyes pour leur soutien.
 
Après un tour de poules, les 48 équipes ont été réparties dans un tableau de 32 et un tableau de 16, avec un classement intégral.
Dans le tableau principal, les équipes les plus expérimentées sont peu à peu sorties du lot pour se retrouver en demies-finales avec deux confrontations opposant Carrefour, Enédis, le CHU de Reims et la SARL Thoyer-Leblanc. Pendant que la paire Leblanc-Thoyer prenait le dessus sur la paire Mico-Corcia (Carrefour) pour le troisème place, la finale opposait Enédis (R Simon et F Juffin) au CHU de Reims (internat de Troyes, A Villecourt et A Foulon). Le match a permis aux spectateurs d'apprécier un niveau de jeu de Régionale, et ce sont finalement les étudiants de médecine qui l'emportent de justesse.
Dans le tableau ''consolante'', la convivialité et la bonne humeur ont été prioritaires mais il y a quand même eu de jolies batailles pour s'imposer. Finalement, c'est une équipe du Conseil départemental qui l'emporte devant Norelem, l'Hôpital de Troyes 2 et la Poste 1.
 
Au moment du buffet et de se quitter, on commençait déjà à parler du challenge 2018 ... La JGT vous donne donc rendez-vous pour le printemps prochain !
 
 
 

Championnat feminin

La JGT accueillait donc le championnat régional féminin par équipes. Malheureusement, comme souvent avec les compétitions féminines, le nombre d'équipes engagées était très faible, puisque seulement 6 paires se sont affrontées, dont la moitié était auboise avec une équipe de Romilly et deux équipes de la JGT. Notre club avait choisi de mixer les équipes en composant un duo Francine-Mélina et un autre avec Norine et Marie. La Marne avait envoyé deux équipes et les Ardennes avaient envoyé une paire unique. Maxime Prieux, de Frignicourt, a assuré le juge-arbitrage pour le compte de la Ligue.
Le classement des joueuses allait de 5 à 10, avec notamment deux demoiselles classées 9 et une joueuse, Francine, classée 10. Les parties ont, malgré la différence annoncée, été accrochées et les doubles ont souvent été décisifs.

Les équipes ont joué une formule championnat avec deux poules de 3, avec 4 simples et si nécessaire un double. En sortie de poule, un match de classement a opposé les équipes classées 1, 2 et 3.
Cela donne le classement suivant :
1- entente Gueux- Grauves
2- RS10
3- Vertus
4- Bazeilles
5- JGT1 (Francine et Mélina)
6- JGT2 (Marie et Norine)

Concernant, la JGT, le détail des résultats est le suivant :
JGT 1 - RS10 = 3 – 2
JGT 1 - Bazeilles = 2 - 3
JGT 2 - Gueux-Grauves = 1 - 3
JGT 2 - Vertus = 2- 3
JGT 1 - JGT 2 = 3 - 1
On notera que les filles de la JGT ont plutôt bien supporté la comparaison avec des adversaires parfois un peu impressionnantes pour Norine ou Mélina. Par contre, le classement est défavorable mais il aurait pu être bien meilleur : la JGT1 a battu les finalistes du RS10 et l'équipe 2 s'incline 1 -3 contre les gagnantes du tournoi en perdant deux matches (pourtant menées 2 - 0) à la belle ! On aurait donc aussi pu voir deux équipes de la JGT sur le podium, ce qui aurait récompensé le bon investissement de nos joueuses. A défaut de bons résultats collectifs, on notera que plusieurs bonnes performances ont été réalisées : Marie a ainsi battu une 9 (presque 10), Francine et Mélina ont livré deux beaux doubles, l'un gagné 11- 9 à la belle, l'autre perdu sur le même score.
 
On a donc vu du bon tennis de table, dans un état d'esprit absolument irréprochable chez toutes les joueuses. La compétition s'est terminée par une remise de recompenses et un verre de l'amitié pour féliciter les joueuses et remercier les membres de la JGT qui ont contribué à l'organisation, notamment Guy ou Isabelle.


© 2015 jeunegardetroyes - rue Gustave Eiffel, Rosières-près-Troyes


© 2015 jeunegardetroyes - rue Gustave Eiffel, Rosières-près-Troyes